Comment est assuré votre garage ?

Lorsque vous choisissez une assurance pour votre garage, vous devez vous assurer que celle-ci couvre tous les risques auxquels celui-ci peut être exposé. Une assurance garage complète doit inclure des couvertures pour les dommages matériels et corporels, le vol, ainsi que les responsabilités civile et professionnelle (pour le garagiste professionnel).

1.

C’est quoi une assurance garage/box ?

Que vous souscriviez une assurance dédiée ou une extension de garantie de votre assurance habitation, plusieurs garanties vous permettent de couvrir votre garage selon la nature de vos besoins.

  • La garantie responsabilité civile « classique » couvre uniquement les dommages, originaires de votre garage, causés à un tiers (ex : un dégât des eaux chez votre voisin). En revanche, cette garantie ne vous couvre ni contre la destruction de votre garage, ni contre les dommages subis par son contenu (perte, vol) ».
  • La garantie responsabilité civile professionnelle couvre les dommages (matériels, immatériels et corporels) causés à un tiers dans le cadre de votre activité professionnelle.

Par conséquent, si vous souhaitez aussi être indemnisé en cas de indemnisé en cas de vol ou autres dommages subis par le contenu de votre garage, vous devez choisir une garantie plus étendue:

Le vol de votre voiture ne peut être pris en charge par l’assurance garage mais par votre assurance auto.

Une assurance multirisques habitation vous offre ces garanties supplémentaires. N’hésitez pas à comparer les offres des différents assureurs afin de trouver celle qui vous convient le mieux.

2.

Est-il obligatoire d’assurer votre garage ?

  • Vous êtes locataire : la loi impose que vous souscriviez une assurance habitation pour être assuré à minima contre les risques locatifs (incendies, explosions et dégâts des eaux).

Pour ce qui concerne l’assurance pour le garage, l'obligation d'assurance se limite à la garantie responsabilité civile, afin de couvrir les dommages causés à un tiers.

Dans la plupart des cas, votre assurance habitation locataire peut couvrir le garage situé à la même adresse que votre logement : pour ce faire, une déclaration doit être réalisée auprès de votre assureur. Selon votre situation et votre type de garage, la souscription d’un nouveau contrat ou l’ajout d’un avenant à votre assurance habitation peut vous être proposé.

  • Vous êtes propriétaire : si votre bien est situé en copropriété : l’assurance habitation est obligatoire. Celle-ci inclut automatiquement la garantie responsabilité civile de votre logement ainsi que de ses dépendances. Si votre bien est une maison individuelle : vous n’êtes pas légalement contraint d’assurer votre logement ni votre garage si vous êtes propriétaire. Néanmoins il est vivement recommandé de le faire : en effet, en cas de sinistre provoqué par votre logement ou garage (incendie, dégât des eaux), vous êtes responsable des dommages causés à autrui.

Votre garage est situé à une autre adresse

En général, les places de parkings, box ou garages situés à une adresse différente de votre logement ne sont pas systématiquement couverts par votre assurance habitation. En effet, à partir d’une certaine distance par rapport à votre logement, les assureurs n’incluent pas les garages et autres dépendances dans leurs contrats d’assurance habitation.

Pensez à déclarer à votre compagnie d'assurance l’emplacement de votre parking afin qu’il puisse vous indiquer s'il est en mesure ou non de le couvrir via votre assurance habitation.

Comment assurer un garage seul sans habitation ?

Si votre assurance habitation ne peut pas prendre en charge la couverture de votre parking ou de votre garage, soit parce qu’il est trop éloigné de votre logement, soit tout simplement car il n’est relié à aucun logement, vous pouvez souscrire une assurance dédiée.

Si vous êtes propriétaire et que vous souhaitez mettre votre garage en location, aucune obligation légale ne vous oblige à assurer votre bien, il est toutefois vivement recommandé de le faire, afin de garantir le risque de sinistre.

Le locataire doit assurer le garage en le déclarant à son assureur habitation.

En cas de copropriété, vous devez assurer votre garage au moins pour la responsabilité civile.

N’oubliez pas d’inclure dans le contrat de location les éléments suivants :

  • La durée de la location : si elle est à durée indéterminée, chaque partie pourra mettre fin à la location à tout moment, sans avoir à se justifier,
  • La durée et les modalités du préavis,
  • Le montant du loyer,
  • Le montant du dépôt de garantie, Une description précise du bien : garage, box ou place de parking, emplacement, superficie, etc.
3.

Faut-il s’assurer pour un parking collectif ?

Vous disposez d’un emplacement de stationnement au sein d’un parking collectif intérieur (parking souterrain) ou extérieur (parking de surface ou aérien) ? Contrairement à un garage ou à un box privé, cette place de parking ne nécessite pas, en principe, une extension de garantie de votre contrat d’assurance habitation.

Les places délimitées par un marquage au sol dans un parking collectif ouvert appartiennent aux parties communes de l’immeuble. À ce titre, elles sont généralement couvertes par l’assurance de la copropriété, que vous soyez locataire ou propriétaire de votre logement.

L’assurance copropriété intervient uniquement en cas de dommage causé au parking de la copropriété. En revanche, celle-ci n’aura pas lieu de s’exercer si la voiture de l’assuré vient heurter la voiture d’un autre habitant de la copropriété.

4.

Combien coûte une assurance garage ?

Le prix de l'assurance garage est déterminé en fonction de plusieurs critères qui vous seront demandé lors de votre demande de devis : la superficie du garage, son emplacement, le type de garage à assurer ou encore son contenu. Les contrats d’assurance habitation prévoient généralement différents seuils d’indemnisation, en fonction du contenu de votre garage : à ce titre, veillez à préciser les éventuels objets de valeur présents dans le garage, afin d’estimer le montant de vos biens et de le faire coïncider au mieux avec le seuil d’indemnisation.

Le prix d’une assurance garage est généralement très abordable surtout s’il s’agit d’une extension de garantie de votre contrat d’assurance habitation, celle-ci ne devrait pas entraîner une hausse importante du prix de votre cotisation annuelle.

5.

Quelle assurance pour un garage automobile professionnel ?

En tant que garagiste, vous êtes particulièrement exposé au risque de mise en jeu de votre responsabilité professionnelle : un client, fournisseur ou employé chute dans vos locaux, dégradation et pollution des sols, détérioration d’un véhicule suite à une réparation etc. De ce fait, tout professionnel de l’automobile (concessionnaire, carrossier etc.) est dans l’obligation de souscrire une assurance professionnelle garage automobile.

La garantie responsabilité civile professionnelle vous permet d'être couvert pour les dommages qu'ils soient causés de votre propre fait, ou du fait de vos salariés ou des équipements de votre local.

Cette garantie n'est toutefois pas suffisante pour protéger l'ensemble de votre activité. En effet, il est vivement recommandé de souscrire une assurance « local commercial » pour protéger votre enseigne, vos biens et vos équipements contre les incendies, les catastrophes naturelles, actes de vandalisme ou de vol, bris de glace et dégâts des eaux.

Assurance professionnelle garage automobile: contrat classique ou multirisques ?

Si vous êtes un garagiste, il s'avère souvent plus intéressant de souscrire une assurance multirisque dans la mesure où la prise en charge de l’ensemble des risques pouvant être dus à votre activité, sera assurée.

C’est vous qui définissez le niveau de couverture, en choisissant les garanties adéquates, afin que celui-ci soit adapté aux spécificités de votre entreprise.

6.

Sur quels critères choisir la meilleure assurance garage ?

Soyez attentifs, toutes les compagnies d'assurance ne vous couvrent pas contre les mêmes risques. Avant de souscrire une assurance pour votre garage, examinez particulièrement :

  • Les garanties et leurs plafonds : la couverture doit être adaptée à votre activité et couvrir a minima les véhicules et les personnes (tiers comme salariés).
  • Le prix et les montants des franchises. Cherchez le meilleur rapport qualité/prix entre le niveau de couverture et le prix des cotisations. En règle générale, si le montant les franchises est faible, le montant annuel de la prime est important.
  • Les exclusions prévues par le contrat d’assurance :

Bon à savoir

La mise en place de dispositifs pour limiter le risque de vol de vos véhicules (alarme, dispositif de fermeture du garage…) peut avoir un impact sur le montant de la prime d’assurance.

Devis assurance garage pour auto/moto

N’hésitez pas à effectuer des simulations d'assurance garage en ligne afin d'obtenir plusieurs devis. Vous pourrez ainsi faire jouer la concurrence en comparant plusieurs propositions.

à partir de 4 €/mois(1)

Votre assurance
Habitation

 
Je partage l'article via

(1)  Cotisation annuelle à partir de 54,90€ TTC : 1ère mensualité de 9,98€ incluant la taxe attentat de 5,90€ puis 11 mensualités de 4,08€. Tarif pour un locataire occupant un logement de 25m2, avec un capital mobilier inférieur à 10 000€ et un capital objets de valeurs inférieur à 5000€, franchise de 500€ et responsabilité civile limitée à 6 000 000€.