Quelle assurance habitation en colocation?

Convivialité, loyer et charges partagés, surface plus grande, la colocation présente de nombreux avantages. Mais comment assurer une colocation ? Quelles sont les garanties indispensables ? Quelles sont les incidences de la vie de la colocation sur l’assurance habitation ? Décryptage.

Sommaire
1

En quoi consiste une colocation ?

La colocation est le fait de louer un logement à plusieurs. Le contrat de bail de location, signé par les différents colocataires, constitue la garantie principale pour prouver la constitution d’une colocation.

Bon à savoir

Pour éviter les mauvaises surprises en cas de difficultés ou de mésententes (loyers impayés, sinistres…), vérifiez si le contrat de bail de location contient une clause de solidarité. Cette clause rend tous les colocataires responsables solidairement du paiement du loyer : si un colocataire ne paye pas sa part, les autres sont dans l’obligation de couvrir la somme manquante.

2

Chaque colocataire doit-il souscrire une assurance habitation ?

Si les colocataires signent un contrat de bail unique, alors un seul contrat d'assurance habitation couvrira l'ensemble des occupants de la colocation. Les noms de tous les colocataires doivent figurer sur la police d’assurance, afin qu'ils bénéficient des garanties prévues au contrat.

Si chaque colocataire a signé un contrat de bail séparément, chacun pourra s'assurer individuellement. Les colocataires souscrivent donc séparément le contrat d'assurance habitation de leur choix, et choisissent les garanties qu'ils souhaitent. Mais il n’est pas obligatoire que tous les colocataires souscrivent une assurance habitation. Le contrat d’assurance habitation peut être souscrit que par un seul des colocataires, mais dans ce cas, lui seul sera couvert en cas de sinistre, pour les colocataires non assurés, la réparation des dommages causés sera à leur charge.

3

Quelles conséquences en cas de défaut d’assurance habitation en colocation ?

Le(s) locataire(s) assuré(s) devra fournir au propriétaire une attestation d'assurance au début de la location, puis chaque année.

Si l'attestation n'est pas transmise au propriétaire, ce dernier pourra mettre fin au contrat de location (en cas de clause résolutoire prévue au contrat) ou, souscrire une assurance habitation couvrant les risques locatifs pour le compte des colocataires, dans ce cas, le montant total de la prime annuelle souscrite par le bailleur, éventuellement majorée dans la limite de 10%, est ensuite récupérable par le bailleur par 1/12e chaque mois au moment du paiement du loyer. Si le propriétaire décide de souscrire une assurance habitation pour le compte des colocataires, il doit les en informer par lettre recommandée avec accusé de réception. Les colocataires disposent d’1 mois pour souscrire une assurance habitation. Passé ce délai, le propriétaire pourra souscrire son assurance habitation et enverra la copie d'attestation d'assurance aux colocataires.

4

Quelles garanties choisir pour le contrat d’assurance habitation d’une colocation?

En colocation, au moins un des colocataires devra souscrire une assurance risques locatifs qui couvre uniquement les dommages causés au logement et non ceux causés aux biens qui s’y trouvent grâce à :

  • La garantie dégâts des eaux couvre les dommages causés à des biens mobiliers ou immobiliers par l’action de l’eau (fuite, infiltration, débordement…).
  • La garantie incendie couvre les risques d’incendie, d’explosion, ainsi que les dommages causés par la foudre et la fumée. Les dommages résultant de l’intervention de pompiers ou des premiers secours sont également couverts.
  • La garantie bris de glace couvre les dommages causés aux surfaces vitrées de la colocation (fenêtres, miroirs, vitres et baies vitrées, velux, mobilier en verre, plaques vitrocéramiques…).
  • La garantie vol prend en charge l’indemnisation des objets volés, abimés ou détruits lors du cambriolage.
  • La garantie catastrophe naturelle couvre les dommages causés par les inondations, les coulées de boue, la sécheresse, les avalanches, les tremblements de terre, les glissements de terrain.

Toutefois, une assurance habitation couvrant les seuls risques locatifs peut se révéler insuffisante. Il est en effet important de se prémunir au-delà des risques locatifs, avec un contrat d'assurance habitation couvrant la responsabilité civile vie privée des colocataires, les assurant s’ils blessent un tiers ou causent un dommage à l’un de ses biens.

5

Quelles sont les incidences sur l’assurance habitation d’un changement au sein de la colocation ?

Un changement au sein de la colocation est susceptible d’avoir des répercussions sur le ou les contrats d’assurance habitation souscrits dans le cadre de cette colocation. Plusieurs cas en fonction du contrat d’assurance habitation souscrit :

  • Contrat d’assurance collectif

    En cas de changement au sein de la colocation (départ, arrivée d’un colocataire), il est impératif d’en informer l’assureur pour qu’il effectue un avenant afin actualiser sur le contrat la liste des occupants assurés. En effet, en cas de sinistre, l'assureur vérifiera dans le contrat si le nom du colocataire impliqué y figure. Si ce n'est pas le cas, il ne sera pas couvert.

    Lorsque c’est le colocataire souscripteur du contrat d’assurance collectif qui part, les colocataires restants devront souscrire un nouveau contrat d’assurance habitation.

  • Contrats d’assurance habitation individuels 

    S’il s’agit de contrats d’assurance individuels, il n’y a pas d’impact sur l’assurance habitation des colocataires restants dans la colocation, sous réserve d’actualiser la part des locaux occupée par chaque colocataire dans le logement. 

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

  Je partage cet article

Notre nouvelle offre d'assurance habitation arrive prochainement à un tarif préférentiel !
Intéressé ?

Laissez-nous vos coordonnées !

check_circle_outlineerror_outline
check_circle_outlineerror_outline
check_circle_outlineerror_outline
check_circle_outlineerror_outline

Je consens à ce que Cardif utilise mon adresse électronique pour m'informer du lancement de la commercialisation de son offre d'assurance habitation. Je prends acte que ces données (adresse électronique) ne seront pas utilisées à des fins de sollicitation commerciale, sauf si j'y consens expressément en cochant la case ci-dessous. Je dispose de la faculté de m'opposer à tout moment à la réception de prospection commerciale en adressant ma demande à l'assureur par voie électronique : data.protection@cardif.fr ou par voie postale à l'adresse : DPO – 8 Rue du Port, 92728 Nanterre Cedex.

* Choix facultatif

Non merci