Comment assurer ses bijoux et objets de valeur?

Pour couvrir vos biens précieux et objets de valeur en cas de sinistre, vous devez souscrire un contrat assurance habitation, adapté à la valeur de vos biens. Retour sur les spécificités de l’assurance qui couvre vos bijoux et objets de valeur

Sommaire
1

Quels objets sont qualifiés d’objets de valeur ?

Vos bijoux et objets de valeurs sont considérés comme des biens mobiliers distincts des biens mobiliers « classiques ». Il existe un plafond de garantie pour les biens mobiliers et un plafond spécifique pour les objets de valeur.

En matière d’assurance, les objets de valeur concernent divers types d'objets et de biens.

On distingue :

  • Les objets de valeur : œuvres d'art, tableaux, sculptures, tapisseries, toute sorte de collection, manuscrits anciens, mobilier ancien d’époque en font partie. Les accessoires (fourrures, sacs de luxe, bagagerie…) constituent aussi des objets de valeur, s’ils sont supérieurs à un certain montant, fixé par l’assureur. Les objets électroniques en revanche (téléviseurs, ordinateurs …), ne sont pas considérés comme des objets de valeur mais comme des objets high-tech "sensibles" par certains assureurs.
  • Les objets précieux : bijoux en métal précieux (diamant, or, argent, platine), pierres précieuses, pièces d’horlogerie. La valeur minimale unitaire fixée par les assurances se situe aux alentours de 400

Certains assureurs peuvent intégrer les bijoux dans les objets de valeur. Tous les objets n’entrant pas dans ces 2 catégories sont considérés comme des objets usuels.

En fonction des compagnies d’assurance, la couverture des biens de valeur peut varier, il convient donc de bien examiner les conditions générales et particulières de votre contrat d’assurance habitation.

2

Comment évaluer vos objets de valeur ?

Au moment de souscrire votre contrat d’assurance habitation, vous déclarez le capital d'objets de valeur que vous souhaitez assurer.

Lors de l’achat penser à conserver les factures afin de prouver leur valeur et si besoin que vous détenez bien l’objet. Si une facture est introuvable ou un objet est issu d’un don, un faisceau d’indices peut permettre de prouver l’existence de l’objet, notamment des photos, un témoignage, un devis ou facture d’entretien…

Dans le cas où vous doutez de l’estimation de la valeur d’un bien, vous pouvez faire appel à un expert (commissaire-priseur, marchand d’art) qui en fixera le montant, cela vous évitera de le sous-estimer ou surestimer.

Si nécessaire, veillez à refaire régulièrement une estimation afin de tenir compte de l’évolution du prix de l’objet assuré et informez votre assureur si votre capital assuré doit être modifié car cela peut avoir une conséquence sur le montant de l’assurance.

Point d’attention

Si vous avez omis de déclarer un capital d'objets de valeur, les preuves ne serviront à rien et vous ne serez indemnisé pour aucun objet de valeur.

3

Quel type d’indemnisation pour vos objets de valeur ?

Au moment de souscrire votre contrat d’assurance habitation, vous déclarez un capital assuré jusqu’à un certain montant qui couvrira l’ensemble de vos biens. Il comprend également un sous-plafond spécifique pour les objets de valeur que l’assureur ne pourra dépasser en cas de sinistre. Vérifiez que ce plafond est proche du montant total que vous avez estimé.

Par exemple, si le plafond d’indemnisation est de 20 000€ et que vos biens volés valent 30 000€, la compagnie d’assurance ne vous remboursera que 20 000€, soit le plafond de garanties défini dans le contrat

Si le plafond d’indemnisation pour vos bijoux ou objets de valeur n’est pas suffisant, votre assureur peut vous proposer de souscrire un contrat plus spécifique avec un plafond plus élevé, notamment pour les tableaux de maître, les bijoux, etc.

Votre indemnisation est prévue par votre contrat. En effet, dans la plupart des cas, l’indemnisation sera calculée selon la valeur vénale, c’est à dire son prix sur le marché actuel au moment du sinistre (évaluation d'un commissaire-priseur). Si l’objet de valeur a moins de 2 ans d’ancienneté voire 3, selon les assureurs, il peut être remboursé à sa valeur à neuf.

Soyez attentif aux conditions d'indemnisation et veillez à prendre toutes les précautions demandées par l’assureur pour protéger vos biens.

4

Quelles précautions prendre pour l’indemnisation de vos objets de valeur en cas de vol ?

Les assurances prévoient généralement des conditions très précises de dédommagement en cas de vol de vos bijoux et objets de valeur. Pour pouvoir prétendre à une indemnisation, vous devez justifier de la mise en œuvre des moyens de protection mentionnés dans le contrat.

Les exigences des assureurs sur les moyens de protection et mesures de sécurité peuvent varier et dépendent des éléments suivants :

  • Formule d’assurance choisie par l’assuré
  • Nombre de sinistres « vol » antérieurs dans l’habitation
  • Caractéristiques du logement assuré (localisation, surface habitable…)

Des règles minimales sont imposées et spécifiées dans les clauses des contrats d’assurance habitation : système de surveillance adapté, protection des fenêtres (volets, barreaux), qualité des points de fermeture de la porte d’entrée.

En fonction de vos biens à assurer, d’autres obligations peuvent s’ajouter.

Concernant la porte d’entrée, les conditions peuvent aller de la simple obligation d’être équipée d’une serrure 3 points jusqu’à la nécessité d’installer une porte blindée associée à une serrure 5 points certifiée A2P.

La couverture de certains objets de valeur peut aussi dépendre de la présence d’un coffre-fort ou d’un coffre de sécurité dans les locaux assurés et de sa mention au contrat lors de la souscription

Point d’attention

La clause d’inhabitation fixe la durée maximum pendant laquelle votre logement peur rester inoccupé sans que cela n’ait de conséquence sur la mise en jeu de la garantie vol de votre assurance habitation. Si vous êtes absent pendant la durée mentionnée au contrat, votre assureur vous indemnisera intégralement. En revanche, si vous vous absentez au-delà de cette durée, votre assureur pourra ne pas vous indemniser ou ne vous indemniser que partiellement.

5

Quelles démarches effectuer en cas de cambriolage ?

En cas de vol, vous devez effectuer les démarches suivantes :

  • Porter plainte auprès de la police ou de la gendarmerie,
  • Déclarer le vol à l’assureur en lui adressant les justificatifs des objets de valeur volés dans les 2 jours du constat de l’effraction. Reportez-vous aux conditions et limites de votre contrat. Les factures et expertises permettront à l’assureur d’estimer le montant de l’indemnisation.

Si l’objet de valeur est une œuvre d’art (tableau, sculpture, photographie), les artistes y associent un certificat d’authenticité. Ce document comprend la signature de l’auteur, la date de création, le titre et une photo de la création.

En cas de vol, le certificat d’authenticité améliore la traçabilité de l’œuvre d’art puisque vous n’aurez qu’à communiquer les informations y figurant pour et que la police entament les recherches. Ces mêmes informations devront être communiquées à votre assureur pour attester de sa valeur et que vous possédiez bien l’œuvre.

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

  Je partage cet article

Notre offre assurance habitation arrive prochainement !
Intéressé ?