Le coût de votre assurance de prêt immobilier a une incidence directe sur le montant de votre prêt immobilier. Comment être bien couvert tout en payant le moins possible ? Voici quelques pistes pour agir au mieux.

Pour déterminer le coût de votre assurance emprunteur, votre assureur évalue plusieurs facteurs de risques relatifs aux décès, invalidité, incapacité, perte d'emploi... Plus les risques sont faibles, moins le coût de votre assurance emprunteur est élevé.

Parmi les principaux risques pris en compte, figurent :

  • L'âge
  • L'état de santé : maladie chronique, allergie, opérations ou importants problèmes de santé antérieurs, traitement en cours...
  • L'hygiène de vie : fumeur ou non-fumeur, pratique régulière de sports extrêmes...
  • La situation professionnelle : métier à risques, déplacements professionnels fréquents, activité professionnelle comportant un travail manuel important, etc.
  • Le montant et la durée du prêt

Bon à savoir : cotisation fixe ou variable ?

Le coût de l'assurance emprunteur s'exprime soit en Taux Annuel Effectif de l'Assurance (TAEA) qui permet la comparaison avec le Taux Annuel Effectif Global du Crédit (TAEG), soit en montant total dû en euros sur la totalité, soit en euros par période selon la périodicité des paiements. Deux assiettes de cotisations existent :

  • sur le capital initial : la cotisation est fixe tout au long du contrat ;
  • sur le capital qu'il reste à rembourser : la cotisation varie dans le temps et suit la diminution du capital restant dû au fur et à mesure des remboursements.

Faites jouer la concurrence

Avec la baisse des taux d'emprunt (1), la part de l'assurance dans le montant total de votre prêt immobilier s'accroît.
Vous pouvez dès lors faire jouer la concurrence. Comment ? Grâce à la délégation d'assurance qui vous offre la possibilité de choisir une assurance pour votre prêt autre que celle proposée par l'organisme auprès duquel vous avez souscrit ce prêt.
Pour identifier les meilleures offres, vous pouvez notamment solliciter un courtier ou utiliser un comparateur d'assurance.

Le TAEA, le bon indicateur pour comparer

Depuis janvier 2014, un nouvel indicateur obligatoire aide les assurés à comparer le coût des différentes assurances pour un crédit immobilier : le TAEA (Taux Annuel Effectif de l'Assurance). Utilisez-le pour mesurer le poids réel de votre assurance emprunteur dans votre crédit. Il figure notamment dans un document, appelé fiche standardisée d'information.
Organisme de crédit, comparateur d'assurance, courtier, assureur... Sachez que depuis le 1er octobre 2015, tous doivent obligatoirement vous remettre ce document dès la première simulation d'assurance. Il indique clairement toutes les informations qui vous aideront à évaluer le coût de votre assurance :

  • le coût en euros par période selon la périodicité de paiement de chaque cotisation,
  • le coût total de l'assurance en euros sur la durée totale du crédit,
  • le TAEA.

Pour en savoir plus sur le coût d'une assurance de prêt, téléchargez gratuitement notre guide Assurance Emprunteur : bien comprendre pour bien choisir

(1) Meilleur taux.com : analyse des taux immobiliers – mars 2016

  Je partage cet article