Dans une assurance de prêt immobilier à cotisation fixe, le montant de la cotisation est calculé sur le capital initial. Dans une assurance à cotisation variable, le montant de la cotisation est calculé sur le capital restant dû. Le choix entre l'une ou l'autre solution dépend avant tout de votre profil et de vos habitudes.

Au moment de souscrire un crédit immobilier, l'emprunteur est amené à choisir une assurance de prêt : groupe (cotisation fixe) ou déléguée (cotisation variable). Décryptage.

Deux méthodes pour calculer le montant de votre assurance emprunteur

Dans le cadre d'un prêt immobilier, le capital initial correspond à la somme totale que vous empruntez. Le capital restant dû correspond, lui, à la somme qu'il vous reste à rembourser. Avant le démarrage du prêt, le capital restant dû est égal au capital initial. Au fur et à mesure du remboursement des échéances, le capital restant dû diminue, chaque mensualité de remboursement comprenant une part de capital et une part d'intérêts.

Le montant de l'assurance de prêt peut être calculé sur le capital initial ou sur le capital restant dû :

  • Dans le premier cas, on parle de cotisation fixe. Comme on l'a vu plus haut et contrairement au capital restant dû, le capital initial reste identique pendant toute la durée du prêt. La cotisation d'assurance emprunteur ne varie donc pas.
  • Dans le second cas, on parle de cotisation variable : au fur et à mesure que le capital restant dû diminue, la cotisation d'assurance de prêt se réduit. C'est pourquoi on parle aussi de cotisation dégressive.

Assurance de prêt sur le capital initial ou le capital restant dû ?

Choisir entre une assurance à cotisation fixe ou variable dépend avant tout de vos habitudes et de vos projets.

L'assurance à cotisation fixe s'adresse avant tout à ceux qui ne veulent pas avoir à se poser, chaque mois, la question de savoir quel sera le coût de leur assurance emprunteur. Elle apporte de la visibilité et de la stabilité dans la gestion du budget du foyer.

L'assurance à cotisation variable permet de dégager un supplément de trésorerie au fur et à mesure que le capital restant dû diminue. Elle intéresse notamment ceux qui ont un projet à financer d'ici quelques années, tel qu'un voyage ou l'acquisition d'un véhicule.

Vous souhaitez assurer votre prêt immobilier ? Avec Cardif Libertés Emprunteur, choisissez des garanties adaptées à votre profil et bénéficiez d'un tarif avantageux.
Cliquez ici pour obtenir une estimation de tarif, c'est simple, rapide et sans engagement.

Comment comparer le coût d'une assurance de prêt immobilier ?

Indépendamment du type de cotisation, fixe ou variable, il est important de comparer le taux appliqué pour calculer le prix de l'assurance. Pour comparer entre eux différents contrats d'assurance de prêt, deux façons de faire sont envisageables :

  • Comparer le coût global de l'assurance sur toute la durée. Cette méthode ne vous permettra cependant pas d'estimer le gain éventuel si vous envisagez de rembourser votre prêt de manière anticipée, par exemple pour vous agrandir ou changer de région.
  • Comparer le taux annuel effectif d'assurance (TAEA). Cet indicateur reflète les conditions financières proposées par l'assureur en tenant compte de différents critères tels que l'âge de l'assuré, sa situation professionnelle ou encore sa durée d'emprunt. Le calcul du TAEA suit une formule clairement définie (lire l'encadré).

Taux assurance prêt immobilier : comment se calcule le TAEA ?

Le TAEA se calcule de la manière suivante :
TAEA = taux effectif global (TEG) avec assurance - TEG hors assurance.
Il doit figurer dans toute offre de prêt immobilier assortie d'une assurance.

A retenir

  • Dans une assurance à cotisation fixe, le montant de la cotisation est calculé sur le capital initial.
  • Dans une assurance à cotisation variable, le montant de la cotisation est calculé sur le capital restant dû. La cotisation est donc dégressive au fil du temps.
  • Plutôt que le type de cotisation, c'est bien le taux annuel effectif d'assurance (TAEA) qui doit faire l'objet d'une attention particulière et permet de comparer entre eux les différents contrats.
  Je partage cet article