Acheter après 60 ans : les conséquences sur votre assurance emprunteur

Les seniors de plus de 60 ans sont tout à fait libres d’acheter un bien immobilier en passant par la case « crédit ».

senior ade

Vous avez plus de 60 ans et souhaitez acheter un bien immobilier ? C’est tout à fait possible, et cela n’impose pas de s’autofinancer. Comment ? En assurant son prêt immobilier via une Assurance Des Emprunteurs (ADE) aux garanties et/ou aux tarifs spécifiques.

Les conditions d’une assurance de prêt pour les seniors

Le rôle de l’assurance emprunteur est de prendre le relai de l’assuré en cas de décès ou de Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA). Pour les seniors, les risques que cela se produise pendant la période de remboursement du crédit immobilier sont par nature plus importants.

À partir de 60 ans, la santé des seniors commence parfois à se fragiliser et les compagnies d’assurance tiennent compte de ce paramètre dans le calcul des primes d’assurance emprunteur. En effet, statistiquement, les risques de maladies cardiovasculaires, de maladies chroniques et aussi de chutes ou d’accidents deviennent plus nombreux.

Les conséquences sur le tarif de l’assurance

Comme pour toute assurance, la mutualisation du risque influence le tarif proposé à l’assuré. Plus le risque est jugé faible, plus la prime est basse. En revanche, lorsque les risques potentiels sont plus forts, la cotisation est ajustée à la hausse.

Deux types de formules peuvent s’appliquer aux contrats d’assurance et notamment aux contrats ADE. Avec la première formule, une surprime (majoration de prime) est appliquée au moment de la souscription du contrat et dès la première année d’assurance. Avec la seconde, une augmentation annuelle est programmée à chaque date anniversaire du contrat et au fur et à mesure de l’avancée en âge de l’assuré.

Si la souscription d’un contrat d’assurance emprunteur est possible après 60 ans, certaines garanties (Incapacité Temporaire de Travail, Incapacité Permanente Totale) peuvent, quant à elles, être soumises à une limite d’âge à la souscription.

Demandez conseil à votre assureur

Lors d’un projet immobilier, renseignez-vous auprès de votre assureur dès les premiers échanges avec votre établissement financier. En effet, il est important de tenir compte de ce paramètre pour calculer votre capacité à financer un bien immobilier.