Taux d'usure, quel impact sur les crédits immobiliers ?

Si vous êtes à la recherche d’un crédit immobilier pour financer votre futur bien, vous aurez constaté que depuis le début de l’année, les taux d’emprunt immobilier augmentent*. Une des conséquences directes est que certains acquéreurs se voient refuser leur crédit immobilier car ils dépassent le taux d’usure. Mais qu’est-ce-que le taux d’usure ? Comment éviter de dépasser ce taux ?

Sommaire

Si vous êtes à la recherche d’un crédit immobilier pour financer votre futur bien, vous aurez constaté que depuis le début de l’année, les taux d’emprunt immobilier augmentent*. Une des conséquences directes de la hausse des taux est que certains acquéreurs se voient refuser leur crédit immobilier car ils dépassent le taux d’usure. Mais qu’est-ce-que le taux d’usure ? Comment éviter de dépasser ce taux ?

Qu’est-ce que le taux d’usure ?

Le taux d'usure représente le seuil maximum que les organismes financiers ne peuvent dépasser lorsqu’ils vous accordent un crédit. C’est un mécanisme qui a été mis en place pour protéger l’emprunteur contre des propositions de prêts abusives. Ce taux est fixé par la Banque de France et correspond au taux maximum légal auquel les établissements de crédit sont autorisés à accorder un prêt. Il n’existe pas un mais plusieurs taux d’usure qui diffèrent selon le montant, la durée et le type de prêt immobilier ou à la consommation.

Ce taux est établi par la banque de France à la fin de chaque trimestre.

Comment est calculé le taux d’usure?

Il est fixé à partir du taux effectif moyen pratiqué par les banques au cours du trimestre précédent, augmenté d’un tiers.

Ce taux d’usure vient fixer une limite au TAEG, taux annuel d’effectif global qui regroupe l’essentiel des frais liés à votre crédit et se compose du taux d’intérêt de base (ou taux nominal), auquel s’ajoutent les éléments suivants, lorsqu’ils sont nécessaires pour obtenir le crédit :

  • le coût de l’assurance emprunteur obligatoire
  • les frais de dossier (courtier ou banque)
  • les frais de courtage (frais que vous réglez à votre courtier pour la recherche de votre prêt)
  • les frais d'ouverture et de tenue d'un compte
  • Les frais de garanties (hypothèque ou cautionnement)
  • Frais d’évaluation du bien immobilier (payés à un agent immobilier)

Si le TAEG du crédit dépasse le taux de l’usure, le prêt est dit usuraire et donc interdit, le prêt vous sera donc refusé. Dans le cas où vous vous retrouveriez dans cette situation, sachez que vous pouvez agir sur différents éléments composant le TAEG et la structure de votre crédit.

4 solutions pour faire baisser son taux d’usure

1

Négocier l’intégralité des frais annexes

Les frais annexes sont constitués des :

  • Frais de dossiers (banque et ou courtier) :
  • Frais de courtage
  • Frais d’ouverture et de tenus de compte
  • Frais d’évaluation du bien immobilier
2

Changer de contrat d’assurance de prêt

Depuis la Loi Lagarde de 2010 vous pouvez choisir d’assurer votre crédit immobilier avec un autre organisme que celui qui vous accorde le prêt, on parle alors de délégation d’assurance de prêt.. Avec la baisse des taux ces 5 dernières années, l’assurance de prêt peut représenter de 30% à 50% du coût global de votre prêt. En réalisant ce changement d’assurance-également appelé délégation d’assurance-, vous pourrez réduire le coût de votre assurance emprunteur, et faire baisser le TAEG et potentiellement de le faire passer sous le taux d’usure. Pour que le changement d’assurance soit accepté par votre banque vous devrez respecter la condition de l’équivalence du niveau des garanties entre l’assurance que vous propose la banque et celle que vous souhaitez souscrire.

Vous retrouverez dans la FSI (Fiche Standardisée d’Information) qui vous a été remise par votre banque lors de la 1ère offre de prêt tous les éléments pour vous aider à comparer les garanties.

3

Revoir la structure de votre prêt !

  • Demandez à votre banquier ou courtier s’il peut vous proposer un crédit à un taux variable, ce type de crédit évoluera à la hausse ou à la baisse au cours de la durée du prêt. Le taux est généralement fixé par l’EURIBOR (taux d’intérêt moyen auquel les établissements financiers se prêtent l’argent sur le marché interbancaire de la zone euro). Avec ce type de crédit vous pourrez bénéficier en début de prêt d’un taux inférieur au taux fixe de 0.4% à 0.6% points**.
  • Si vous empruntez à 2, vous pouvez modifier votre quotité d’assurance : En effet la banque exige que le prêt soit couvert dans son intégralité (c'est-à-dire au minimum à 100%). Si vous empruntez à 2 la somme de 350 000€, vous devez couvrir à deux a minima le montant global du prêt, mais vous être libre de choisir la quotité pour chaque assuré : par exemple, 50% sur une tête et 50% sur l'autre ou encore 70%/30. Ainsi, en cas de sinistre, les mensualités ou le capital restant dû ne seront pris en charge qu'à hauteur de la quotité assurée pour le co-emprunteur concerné. Si vous optez pour ce choix, sachez que vous pouvez souscrire en complément de votre assurance emprunteur une option prévoyance, pour optimiser votre protection patrimoniale. Cette option vous permet de choisir votre couverture et de la moduler pour préserver votre niveau de vie et celui de vos proches en cas d'arrêt de travail, d'invalidité ou de décès. Avec ce contrat de prévoyance, le bénéficiaire n’est plus la banque mais la personne désignée sur votre contrat. A noter que cela permet de compléter la couverture de votre assurance de prêt, sans que ce volet prévoyance ne soit pris en compte dans le calcul du TAEG.
4

Attendre la révision du taux d’usure

Le taux d’usure est revu tous les trimestres par la banque de France. Si vous envisagez cette solution, pensez à demander un prolongement du délai d’obtention du prêt qui figure dans votre compromis d’achat dans le paragraphe relatif aux conditions suspensives.

* Le taux d’emprunt immobilier moyen sur 20 ans est passé de 0.94% en début d’année à 1.77%* soit une hausse de 0.8 points. Source la centrale du financement

** Avec ce type de crédit vous pourrez bénéficier en début de prêt d’un taux inférieur au taux fixe de 0.4% à 0.6% points**. Source Capital du 2/09/2022

Bon à savoir

 

Pour connaitre le taux d'usure, retrouvez cette information sur le site de la Banque de France.

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

  Je partage cet article

Economisez plus de
10 000 € sur votre assurance de prêt

Simuler mon tarif

Pour votre devis d'assurance de prêt, contactez-nous au

0 805 32 01 12 Service & appel gratuits Du lundi au vendredi de 9h à 18h et le samedi de 10h à 14h.

C'est simple et sans engagement !