Saut au contenu

Lorsque vous empruntez pour votre achat immobilier, il est nécessaire de souscrire une assurance de prêt immobilier pour garantir votre emprunt en cas d’aléas de la vie (accident, maladie).

Si votre profil est considéré à risques par votre assureur, il peut être plus compliqué d’assurer votre prêt immobilier. En effet, votre état de santé, l’exercice d’une profession dangereuse ou la pratique d’un sport extrême, comportent un risque plus important à couvrir pour votre assureur. Ces situations particulières peuvent ainsi conduire à des exclusions de garanties ou à l'application d'une surprime en ce qui concerne votre assurance emprunteur.

Le questionnaire de santé qu’il vous est demandé de remplir, permet à l’assureur de connaître votre état de santé et de prendre une décision concernant sa faculté à vous couvrir pendant toute la durée de votre prêt. Il peut soit accepter, soit refuser, soit vous demander des éléments complémentaires notamment à travers l’envoi de pièces médicales ou des examens médicaux supplémentaires.

En cas de risque aggravé de santé, la Convention AERAS (« s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé ») vise à faciliter l’accès à l’assurance de prêt immobilier des personnes présentant un risque aggravé en raison de leur état de santé, de leurs antécédents médicaux ou d’un handicap. Elle définit les délais au-delà desquels aucune majoration de tarifs ou exclusion de garantie ne peut être appliquée et aucune information médicale recueillie.

Découvrez nos autres dossiers sur l'assurance de prêt