Saut au contenu

Le Plan d’Epargne Retraite Individuel Cardif Essentiel Retraite, offre de nombreux avantages et présente certaines spécificités. Découvrez les 5 points essentiels à retenir du produit d’épargne retraite de Cardif.

1/L’accès à 3 modes de gestion

Cardif Essentiel Retraite vous permet d’épargner pendant votre vie active pour obtenir, à partir de l'âge de la retraite, un complément de revenus. Le Plan d’Epargne Retraite individuel de Cardif vous donne accès à une large gamme de supports d’investissement qui vous permet de faire fructifier votre épargne jusqu’à cette échéance.

Vous pouvez choisir entre 3 modèles de gestion, selon votre profil de risque :

  • La gestion libre : Vous avez accès au fonds en euros de Cardif ainsi qu’à une sélection de plus de 900 supports en unités de compte (OCP, fonds immobiliers, Private Equity...). En gestion libre, c’est vous qui sélectionnez les supports d’investissement et la répartition entre eux selon votre profil investisseur et vos objectifs. Le fonds euros est accessible à 70% du montant de votre contrat et les fonds immobiliers sont accessibles jusqu'à 30%.

    Point d’attention

    Les unités de compte comportent un risque de perte en capital. Il n’existe pas de garantie en capital des sommes investies sur ces supports. L’assureur s’engage sur le nombre d’unités de compte mais pas sur leur valeur.

  • La gestion pilotée : Celle-ci s'appuie sur l'expertise de BNP Paribas Asset Management : au début de la phase d’épargne, lorsque la retraite est lointaine, l’épargne est orientée vers des actifs à meilleure espérance de rendement; à l’approche de l’âge de la retraite, l’épargne est progressivement investie sur des supports financiers sécurisés.
  • La gestion à horizon : La gestion pilotée est le mode de gestion par défaut si vous n’exprimez aucun autre choix de gestion au moment du versement. Les grilles d’investissement sont définies par l’assureur du contrat. Elles se déclinent en plusieurs profils : prudent (ou modéré), équilibré et dynamique. La différence entre ces 3 orientations de gestion réside dans le choix et/ou la proportion des supports financiers, plus ou moins dynamiques.

2/Une solution d’épargne-retraite ouverte à tous

Cardif Essentiel Retraite remplace le PERP et le contrat Madelin. Tout le monde peut adhérer au Plan d’Epargne Retraite Individuel de Cardif. Il s’adresse aux TNS (Travailleurs Non-Salariés) comme aux particuliers, aucune distinction n’est faite selon le statut de l’épargnant.

Cardif Essentiel Retraite peut ainsi vous accompagner tout au long de votre vie active, quelle que soit l’évolution de votre statut professionnel.

Avec Cardif Essentiel Retraite, vous êtes libre d’épargner à votre rythme en effectuant des versements libres et/ou réguliers ou en transférant d’autres contrats d’épargne retraite que vous détenez par ailleurs.

Le plan épargne retraite individuel de Cardif est accessible à partir de :

  • 1 500 € pour le versement initial puis 1 000 € pour les versements complémentaires.
  • 100 € par mois pour les versements programmés.

La loi Pacte prévoit que vous puissiez transférer vers un PERin un ancien contrat d’épargne retraite (PERP, Madelin, Prefon, CRH, Corem et les versements volontaires des contrats Article 83) ou un contrat d’assurance vie sous conditions, en bénéficiant d’avantages fiscaux.

Point d’attention

1. Le transfert des sommes provenant d’un contrat d’assurance vie sur un PERin est soumis à conditions :

  • L’épargne transférée doit provenir d’un contrat d’assurance vie de plus de 8 ans.
  • Le détenteur du contrat doit être à au moins cinq ans de l’âge légal de départ à la retraite.
  • Le capital racheté sur l’assurance vie doit intégrer le contrat PER avant le 31 décembre de l’année de rachat.

 

2. Vous avez jusqu’au 1er janvier 2023 pour procéder à un transfert de sommes issues de contrats d’assurance vie.

3/Epargne disponible en capital ou en rente à l’échéance du contrat

Lors de votre départ à la retraite, vous pouvez opter pour une sortie en capital ou percevoir une rente, voire mixer les deux.

Selon votre situation personnelle et vos objectifs, vous définissez les modalités de récupération de votre épargne :

  • Sortie partielle ou totale en capital (sauf pour les sommes issues de versements obligatoires),
  • Sortie en rente : le PER individuel Cardif propose plusieurs options de rentes combinables : rente viagère simple, rente viagère avec réversion, rente viagère avec annuités garanties, rente viagère par paliers.

En combinant les deux possibilités de sortie, vous pourrez bénéficier d’une partie en capital et l’autre sous forme de rente.

En savoir plus

  • Les annuités garanties vous permet de définir une période durant laquelle le revenu sera versé, que vous soyez vivant ou décédé. En cas de décès pendant la période garantie le revenu continue à être versé aux bénéficiaires que vous désignez.
  • La réversion de la rente au profit du bénéficiaire de votre choix prévoit le maintien, après le décès de l’assuré, du versement de tout ou partie de la rente au bénéfice d’un tiers et ce jusqu’à son propre décès.
  • La rente viagère par paliers permet de moduler le montant de la rente sur plusieurs périodes définies, à la hausse ou à la baisse.

4/Une épargne disponible par anticipation dans certains cas

L’épargne constituée sur votre contrat Cardif Essentiel Retraite est en principe bloquée jusqu’à l’âge de la retraite : à partir de cette date, vous pouvez disposer librement de votre épargne acquise. Dans des cas précis, aléas de la vie notamment, il est possible de débloquer votre capital de manière anticipée :

  • En cas d'accident de la vie : cessation de votre activité non salariée à la suite d'une liquidation judiciaire, de l'invalidité (la vôtre, celle de votre conjoint et/ou d'un enfant à charge), du surendettement ou du décès de votre conjoint ou de votre partenaire de PACS. Les sommes perçues sont alors exonérées de toute fiscalité (hors prélèvements sociaux).
  • En cas d’acquisition de votre résidence principale, nouveauté de la loi Pacte (sauf pour les sommes correspondantes aux versements obligatoires).

Bon à savoir

En cas de décès du souscripteur pendant la phase d’épargne, le PER Individuel Cardif inclut une garantie plancher décès toutes causes (sans sélection médicale), le capital investi net de frais est garanti dans la limite de 765.000 euros et jusqu'à 75 ans, sans frais supplémentaires.

Dans ce cas, la fiscalité régissant l’assurance vie s’applique. La transmission du contrat prend en considération l’âge du souscripteur au moment de son décès et les sommes versées aux bénéficiaires sont soumises aux régimes des articles 990 I et 757 B du CGI.

5/Des dispositions fiscales avantageuses

Le Plan d’Epargne Individuel Cardif Essentiel Retraite s’adresse aux salariés comme aux indépendants et bénéficient de la même déductibilité fiscale que sur anciens les contrats « Madelin ».

  • Les versements volontaires (transferts y compris) sont par défaut déductibles du revenu avec les limites des plafonds disponibles. A noter qu’il est possible de renoncer à la déduction fiscale de vos versements à l'entrée. Si vous êtes peu ou pas imposé vous n'avez qu'un faible intérêt à les déduire, ainsi vous bénéficierez d’un régime fiscal plus favorable à la sortie.

    Rappel des règles et plafonds de déductibilité

    Déduction plafonnée à 10% des revenus d'activité professionnelle de N-1, dans la limite de 8 PASS (Plafond Annuel de la Sécurité Sociale) N-1.

    Pour les TNS : déduction plafonnée à 10% des bénéfices imposables de N, dans la limite de 8 PASS, majorée de 15% du bénéfice compris entre 1 et 8 PASS.

  • Le rachat dans le cadre d’un transfert vers un PERin Cardif Essentiel Retraite bénéficie d’un abattement fiscal multiplié par 2 : une personne seule profite d’un abattement de 9 200 euros au lieu de 4 600 euros et un couple d’un abattement de 18 400 euros au lieu de 9 200 euros.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Complétez le formulaire pour qu’un expert en gestion de patrimoine vous rappelle.

Être contacté par un expert

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

  Je partage cet article