Assurance emprunteur et sports de montagne

La pratique de sports de montagne peut, dans certains cas, avoir un impact sur votre assurance de prêt immobilier. Quelles sont les particularités de l’assurance emprunteur si vous pratiquez un sport à risques et plus précisément un sport de montagne (trekking, alpinisme, escalade…) ? Suivez le guide !

Sommaire
1

Dois-je souscrire une assurance de prêt si je pratique un sport de montagne ?

En tant qu’emprunteur de crédit immobilier, la banque prêteuse est en droit d’exiger de vous que vous souscriviez une assurance de prêt. Cette couverture financière vise à la protéger et vous protéger en cas d’aléas de la vie pendant la durée de votre crédit.

Si vous pratiquez un sport de montagne, vous êtes peut-être déjà assuré par un club de sport pour ce qui est de votre responsabilité civile (si vous blessez une tierce personne), mais sachez que les accidents corporels que vous pouvez subir ou votre décès ne sont pas toujours couverts.

Il est primordial de souscrire une assurance de prêt qui vous offre une garantie optimale en cas de pratique d’un sport extrême : l’assurance emprunteur garantit une prise en charge totale ou partielle du remboursement du capital restant dû de votre emprunt ou de vos mensualités de prêt en cas d’accident mais aussi de maladie, perte d’emploi, voire décès, conformément aux modalités de fonctionnement de votre contrat.

2

Les sports de montagne : une pratique risquée pour l'assurance de prêt

A l’instar des sports aériens et sports de combat, les sports de montagne d’hiver ou d’été sont répertoriés par les assureurs dans la catégorie de sports à risques. Les compagnies d’assurance considèrent en effet que si vous pratiquez un sport de montagne dangereux, le risque de d’accident est plus important et augmente donc le risque qu’elles prennent en vous assurant.

Parmi les sports de montagne à risques, on recense entre autres :

  • Le sport alpin : ski (ski freestyle, ski cross, saut à ski, etc.), snowboard, ski de fond, etc.
  • Le traineau à chien,
  • Le snowscoot (sorte de BMX sur neige), le snowkite (version neige du kite surf), le speed riding (combinaison parapente et ski) ou randonnée en raquettes,
  • Le vol libre (deltaplane, parapente…),
  • Les disciplines en eaux vives (canyoning, rafting…),
  • L’alpinisme, l’escalade…

Zoom sur la pratique de l'escalade

Si vous êtes un emprunteur pratiquant l’escalade, il est essentiel d’avoir une bonne couverture face aux risques encourus. En effet, l’escalade est une activité sportive qui implique une prise de risques plus conséquente et qui est considérée comme un sport dangereux par les assureurs.
La couverture d’un sport à risque comme l’escalade est donc un critère très important dans le choix de votre contrat d’assurance de prêt, au-delà du tarif qui vous est proposé. Les conditions de prise en charge et les grilles tarifaires des compagnies d’assurance peuvent varier. L’assureur peut :

  • Vous couvrir au tarif normal
  • Vous couvrir avec une exclusion pour la pratique de l’escalade ou une surprime (majoration de la cotisation de base, exprimée en pourcentage).
  • Refuser de vous assurer

Si vous ne pratiquez l’escalade que de manière très occasionnelle, vous ne devriez pas avoir de surprime. Cependant, si vous en faites à un niveau professionnel, vous devrez le déclarer.
Si vous ne déclarez pas votre pratique de l’escalade ou l’assureur propose de vous couvrir mais avec une exclusion concernant l’escalade, tout sinistre survenu lors de la pratique de ce sport ne saurait être pris en charge par l’assureur.

3

Assurance emprunteur et sports de montagne : soyez attentif aux exclusions de garanties !

Pour un même type de garantie, les conditions de prise en charge peuvent varier du tout au tout d’un contrat à l’autre : il est donc primordial de bien comparer les contrats d’assurance de prêt.

Avant de souscrire le contrat d’assurance de prêt, veillez à bien examiner les conditions générales, notamment l’étendue des différentes garanties et les éventuelles exclusions.

Bon à savoir

La plupart des contrats d'assurance de prêt immobilier appliquent des exclusions lorsque vous pratiquez un sport à titre professionnel (au sein d'une fédération, en club ou en compétition), notamment pour les garanties d'invalidité et d'arrêt de travail.

Si vous pratiquez régulièrement des sports de montagne :

  • Soyez particulièrement attentif au paragraphe portant sur les « exclusions » de garanties.
  • Pensez à déclarer lors de l’adhésion ou en cours de contrat, la pratique de sports de montagne si ceux-ci figurent parmi la liste des exclusions du contrat (dans le cas contraire, vous pouvez vous voir refuser une indemnisation de la part de l’assureur).

La compagnie d’assurance disposera ainsi de tous les éléments pour étudier les conditions éventuelles de rachat d'exclusions. Celle-ci peut vous accorder une assurance de prêt à condition de racheter ses garanties, en d’autres termes, vous serez couvert à condition d’accepter de payer une surprime. Si la pratique de votre activité de montagne entraîne le paiement d’une surprime trop conséquente, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence pour obtenir une couverture plus compétitive !

En plus d’appliquer une surprime, l’assureur peut aussi vous imposer certaines franchises au moment de la souscription d’une assurance de prêt immobilier. Elles pourront prendre la forme d’un délai de carence avant l’intervention de l’assureur ou d’une indemnisation réduite dans le temps ou dans son montant.

Il peut arriver que certains assureurs ne pratiquent pas le rachat des exclusions pour des sports de montagne qu’ils jugent trop risqués. Si vous êtes concerné par ces sports, vous ne pourrez pas souscrire une assurance emprunteur auprès de ces compagnies.

4

Choisissez une assurance de prêt adaptée aux sports de montagne que vous pratiquez

Grâce à la loi Lagarde de 2010, vous êtes libre de choisir une assurance de prêt déléguée, sous réserve que celle-ci comporte un niveau de garantie au moins équivalent à celui proposé par la banque. Vous pouvez ainsi opter pour une assurance individuelle personnalisée qui vous couvre de manière optimale, selon votre profil.

Si vous avez déjà souscrit un contrat d’assurance de prêt qui ne vous convient plus, il n’est pas trop tard …vous êtes libre d’en changer !

La loi Lemoine de 2022 vous permet de résilier votre contrat d’assurance de prêt à tout moment, même au-delà de la première année, sous réserve que le nouveau contrat d'assurance comporte à minima un niveau de garantie équivalent au contrat de votre établissement bancaire.

Aucun formalisme ni aucun délai n’est exigé pour la résiliation de votre assurance emprunteur.

Ces informations vous ont-elles été utiles ?

  Je partage cet article

Economisez plus de
10 000 € sur votre assurance de prêt

Simuler mon tarif

Pour votre devis d'assurance de prêt, contactez-nous au

0 805 32 01 12 Service & appel gratuits Du lundi au vendredi de 9h à 18h et le samedi de 10h à 14h.

C'est simple et sans engagement !