Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’air de votre logement est plus pollué que l’air extérieur. Il est donc important d’avoir un logement sain. Voici 5 conseils pour profiter de votre intérieur et du temps passé chez vous.

1. Aérez votre intérieur 15 minutes par jour

Le volume d’air d’un intérieur est limité, Sans aération, toutes vos précautions et actions d’assainissement auront bien moins d’impact sur la qualité de l’air et cela risque de compromettre tous vos efforts pour garder votre logement sain.

Aérez 10 à 15 minutes par jour au minimum permet de renouveler l’air de votre logement. Pour les allergiques aux pollens, aérez votre maison de préférence le matin car il y a moins de pollen dans l’atmosphère.

Optez pour un chauffage modéré dans vos pièces : 18° est la température idéale pour éviter la prolifération des bactéries. En effet, à une température plus élevée, elles se multiplient facilement et rapidement. En revanche, une température trop basse provoque l’humidité, entraînant ainsi des moisissures, voire l’apparition de champignons.

Pensez à ouvrir les fenêtres lorsque vous cuisinez ou si faites des travaux. Contrôlez régulièrement le bon fonctionnement de vos bouches d’aération et vérifiez qu’elles sont bien nettoyées.

2. Réduisez les acariens !

Les acariens comptent parmi les plus grands ennemis d’une maison saine, invisibles à l’œil nu, ils peuvent déclencher des réactions allergiques chez certaines personnes, comme des allergies respiratoires.

Il existe différentes solutions que vous devez associer pour réduire le nombre d’acariens : nettoyez votre literie régulièrement, changez vos draps une fois par semaine. Lavez vos oreillers et couettes une fois par mois et passez l’aspirateur sur les matelas et les sommiers 2 à 3 fois par an. Les couvertures et tapis doivent être secouées à l’extérieur (jamais à l’intérieur).

D’autres tissus, comme les rideaux et les housses de canapés retiennent facilement les saletés. Des particules polluantes s’y accrochent facilement, ils doivent être lavés tous les 3 mois.

Une à deux fois par semaine, purifiez votre intérieur par un ménage méticuleux et régulier : faites la poussière en évitant les produits d’entretien surpuissants et toxiques, lessivez les surfaces qui peuvent l’être et passez l’aspirateur.

Le bicarbonate de soude est un produit efficace contre les acariens et non toxique pour l’homme. Il s’utilise dans les tapis et moquettes, la lessive ou l’aspirateur ou encore sur les matelas.

3. Évitez les produits domestiques toxiques

Votre placard peut contenir des produits toxiques pour l’être humain qui peuvent engendrer des réactions allergiques à court terme, voire des maladies.

Pour les produits de ménage, privilégiez donc des substituts 100% naturels : bicarbonate de soude, vinaigre blanc ménager, savon noir, aux multiples propriétés (désinfectantes, désodorisantes, détachantes et anti-moisissures, anti calcaire).

Le vinaigre blanc, ou vinaigre d’alcool cristal, reconnu pour ses vertus détartrantes, est également très efficace pour combattre les mauvaises odeurs du réfrigérateur, du four et de la poubelle. Le savon noir est un nettoyant, un insecticide et un antiseptique efficace, il peut être utilisé pour nettoyer les vitres sans avoir à rincer, pour dégraisser le four et la hotte et nourrir votre carrelage.

4. Contrôlez régulièrement le taux d’humidité de votre logement

Il se peut que des moisissures finissent par apparaître dans votre logement, ce qui est le signe d’un taux d’humidité trop excessif. Il faut donc prendre le soin de contrôler très régulièrement le taux d’humidité au sein de votre logement. Celui-ci doit être compris entre 40 et 60 % et la température entre 18 et 22°C. Pour mesurer facilement le taux d’humidité, vous pouvez utiliser un hygromètre.

5. Assainissez l’air de votre intérieur avec des plantes dépolluantes ou des huiles essentielles

Certaines plantes ont des vertus dépolluantes. Ces plantes peuvent être utilisées pour différents objectifs participant à une maison saine : humidifier l’air, lutter contre les odeurs de tabac ou d’ammoniac. 

Parmi ces plantes dépolluantes, l’on peut citer le lierre qui présente la particularité d’absorber presque entièrement le benzène, le ficus qui absorbe et dissout le formaldéhyde, le toluène, le benzène, le xylène et l’ammoniac, ou encore le chlorophytum qui absorbe le monoxyde de carbone.

Avec leurs pouvoirs antibactériens, antiseptiques, et antiviraux, les huiles essentielles vous permettent, elles aussi, de purifier l’air de votre intérieur. Senteurs d’agrume ou de lavande, arbre à thé, autant de parfums pour redonner un air pur et naturel et des odeurs fraiches à votre intérieur.

Par exemple, l’huile essentielle d’arbre à thé est excellente pour stimuler le système immunitaire. C’est également un antiseptique puissant. En la diffusant chez vous, vous assainissez durablement votre intérieur. L’huile essentielle de citron est, quant à elle, recommandée pour assainir l’air et pour faire disparaître les microbes ; Elle est à la fois bactéricide et antivirale. 

Bon à savoir

Vous pouvez ajouter de l’huile essentielle de citron à vos produits ménagers, c’est très efficace pour éliminer les bactéries et empêcher le développement des moisissures.

Vous pouvez désormais passez du temps chez vous en toute sérénité avec un air assainit, en profitant d’un confort optimal !

  Je partage cet article