Saut au contenu

Lors de son intervention télévisée du 24 novembre, Emmanuel Macron a présenté un calendrier de déconfinement en trois étapes: le 28 novembre, le 15 décembre et le 20 janvier. Tour d’horizon des changements annoncés.

Un assouplissement du confinement dès le 28 novembre

Cette première étape débutée le 28 novembre consiste à alléger le confinement, mais pas à le supprimer .

Fin de la limitation d’un kilomètre et d’une heure par jour

La limitation d’une sortie à 1 kilomètre autour de chez vous pour une durée maximum d’1 heure pour vous promener, pratiquer une activité sportive, sortir votre animal de compagnie est étendue à 20 kilomètres et pour une durée de 3 heures maximum.

Cependant, l'assouplissement de ces limitations ne vise pas à permettre des visites à des amis ou à la famille.

L’attestation dérogatoire de déplacement demeure obligatoire

L’attestation dérogatoire de déplacement restant obligatoire, vos déplacements devront correspondre à un motif autorisé : déplacement professionnel si le télétravail est impossible, pour aller chercher ou déposer vos enfants à l’école, ou pour tout autre motif autorisé (exercice d’une activité physique, achats, consultation médicale...).

Pour télécharger les nouvelles attestations dérogatoires de déplacement, cliquez ici.

Bon à savoir

Le non-respect des motifs de déplacement dérogatoires peuvent entrainer :

  • une amende de 135 €, majorée à 375 € (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention).
  • une amende de 200 €, majorée à 450 € (en cas de non-paiement ou de non-contestation dans le délai indiqué sur l'avis de contravention) en cas de récidive dans les 15 jours.
  • une amende de 3 750 € et 6 mois d'emprisonnement, après 3 infractions dans les 30 jours.

Autorisation des activités physiques individuelles en extérieur

Il est de nouveau possible de pratiquer un sport individuel dans un stade ou un terrain de sport en extérieur : tennis, équitation, athlétisme ou golf par exemple. L’exercice de la chasse ou de la pêche est également permis.

Si les activités sportives individuelles de plein air sont de nouveau possibles, les sports collectifs comme le football, le rugby ou les sports en salle, demeurent en revanche encore interdits. Seule exception : les activités extrascolaires des enfants se déroulant en extérieur.

Réouverture des commerces

Tous les commerces dits « non essentiels » ainsi que les bibliothèques pourront ouvrir leurs portes jusqu’à 21 heures et dans le respect d’un protocole sanitaire renforcé (une limite de 8m2 par client au lieu de 4m2, y compris dans les surfaces de plus de 400 m2). Vous pouvez donc retourner chez votre coiffeur ou votre libraire.

Dans les grandes surfaces, les rayons de produits non-essentiels, fermés jusqu'ici, ont rouverts.

Les services à domicile peuvent également reprendre.

Les agences immobilières peuvent accueillir du public

Les agences immobilières sont de nouveau ouvertes au public. Les visites de biens immobiliers pour les particuliers peuvent également reprendre de façon physique.

Réouverture des lieux de cultes

Les lieux de culte peuvent à nouveau accueillir le public et les offices religieux sont de nouveau autorisés, avec obligation de laisser au moins deux sièges entre chaque groupe.

Les cours de conduite de nouveau autorisés

Les écoles de conduite reprennent leur activité de préparation pratique des épreuves de conduite, mais la préparation théorique continuera de se faire à distance.

Un déconfinement en journée à partir du 15 décembre

A partir du 15 décembre, il ne sera plus nécessaire de produire une attestation de déplacement en journée, mais un couvre-feu entrera en vigueur en soirée.

Fin des restrictions de déplacement et instauration d’un couvre-feu

Dès le 15 décembre, il sera possible de se déplacer sur l’ensemble du territoire sans restriction ni attestation dérogatoire.

Un couvre-feu est instauré de 20 heures à 6 heures, la seule exception à ce couvre-feu concerne la soirée du 24 décembre pour les fêtes de Noël (et non celle du 31 décembre comme envisagé dans un 1er temps).

Pour pouvoir vous déplacer entre 20 heures et 6 heures du matin, il faudra vous munir d’une attestation de déplacement « couvre-feu » que vous pouvez télécharger ici. Il faudra justifier pour vous déplacer de raisons professionnelles, de motifs familiaux impérieux, d’assistance à une personne en situation de handicap, de raison de santé, d’une mission d’intérêt général ou de la sortie d’un animal de compagnie.

Les activités extra-scolaires pourront reprendre même en intérieur. Les rassemblements festifs sur la voie publique restent en revanche interdits, à l’exception des manifestations revendicatives déclarées, déjà autorisées aujourd'hui.

Cinémas et salles de spectacle

Les cinémas, salles de spectacle, musées, bibliothèques, conservatoires ne rouvriront pas avant le 7 janvier 2021.

Un déconfinement généralisé à partir du 20 janvier

Si la situation sanitaire évolue favorablement et que le nombre de contaminations quotidiennes enregistrées se maintient en dessous de 5000, de nouvelles levées de restrictions devraient avoir lieu le 20 janvier.

Réouverture des restaurants et des salles de sport si...

Les restaurants et les salles de sport peuvent espérer rouvrir leurs portes le 20 janvier, à condition que le nombre de contaminations demeure en dessous des 5 000 cas par jour

Reprise des cours intégralement en présentiel

Au 20 janvier, les cours au lycée reprendront intégralement en présentiel. Il en sera de même dans les universités 15 jours après.

Réévaluation du couvre-feu

Les horaires du couvre-feu seront réévalués au regard de l’évolution de la situation sanitaire.

Et pour les bars, discothèques et salles de concert ?

Les bars, discothèques et salles de concert n’ont pas de date indicative de réouverture. Le chef de l’Etat ayant annoncé une évolution possible tous les 15 jours à compter du 20 janvier, selon la situation sanitaire, ces établissements pourraient donc avoir plus de visibilité à partir du 4 février.

  Je partage cet article