La retraite anticipée pour carrière longue

Depuis 2017, l'âge légal de départ à la retraite est fixé à 62 ans. Toutefois, les salariés qui ont commencé à travailler jeune peuvent prétendre à un départ en retraite anticipée s’ils ont suffisamment cotisé. Le point sur les conditions à remplir et les démarches à accomplir pour bénéficier d’une retraite anticipée en cas de carrière longue.

retraite anticipée

Pour les générations nées à partir de 1955, l’âge minimum légal pour partir à la retraite est fixé à 62 ans. Toutefois, si vous avez commencé à travailler avant 20 ans et validé une certaine durée d’assurance pour la retraite, vous pouvez liquider vos droits dès 60 ans, parfois même avant.

Le départ à la retraite à partir de 60 ans

Si vous avez validé au moins 5 trimestres de cotisations pour la retraite avant la fin de l’année civile  de votre 20ème anniversaire, ou 4 trimestres si vous êtes né entre octobre et décembre, vous pouvez partir à la retraite à partir de 60 ans, dès lors que votre carrière vous a permis de valider un nombre minimal de trimestres pour la retraite. Ce nombre dépend de votre année de naissance :

  • 166 trimestres (soit 41,5 ans) si vous êtes né avant 1958 ;
  • 167 si vous êtes né entre 1958 et 1960 ;
  • 168 si vous êtes né entre 1961 et 1963 ;
  • 169 si vous êtes né entre 1964 et 1966 ;
  • 170 si vous êtes né entre 1967 et 1969 ;
  • 171 si vous êtes né entre 170 et 1972 ;
  • 172 si vous êtes né à partir de 1973.
     

Le départ à la retraite avant 60 ans

Si vous avez validé au moins 5 trimestres de cotisations pour la retraite avant la fin de l’année civile de votre 16ème anniversaire, ou 4 trimestres si vous êtes né entre octobre et décembre, vous pouvez partir à la retraite à partir de 58 ans, dès lors que votre carrière vous a permis de valider entre 175 et 180 trimestres pour la retraite (selon votre année de naissance). Si vous êtes né entre 1957 et 1959, vous pouvez partir à la retraite à partir de 57 ans si vous avez validé au moins 175 trimestres au cours de votre carrière.

Cas pratique

Vous êtes né en décembre 1958, avez commencé à travailler à 18 ans. Vous avez cotisé 11 trimestres entre 1976 et 1978. Depuis 1979, vous avez eu une carrière pleine qui vous a permis de valider 4 trimestres par an.

  • Fin 2018, les conditions ouvrant droit à la retraite anticipée seront réunies pour partir à la retraite à 60 ans : vous aurez validé au moins 4 trimestres avant 20 ans, et totaliserez 167 trimestres sur l’ensemble de votre carrière [11 + (39 ans x 4)].
  • Si vous aviez cotisé 6 trimestres au lieu de 11 en début de carrière, vous ne pourriez pas profiter du dispositif fin 2018 car vous ne totaliseriez que 161 trimestres sur l’ensemble de votre carrière. Vous devriez alors travailler 1 an et demi de plus (jusqu’à 61 ans et demi) pour valider les 6 trimestres manquants et liquider vos droits à la retraite.
     

Quel montant pour votre retraite ?

Le montant de votre retraite sera calculé dans les conditions habituelles. Vous percevrez automatiquement une retraite à taux plein (le taux de liquidation de vos droits de 50 % ne sera pas minoré), compte tenu du nombre de trimestres nécessaires pour liquider votre retraite par anticipation. Vous pourrez également liquider sans attendre, et sans minoration, vos droits acquis dans les régimes de retraite complémentaire (Arrco et Agirc).


Les démarches à accomplir

Pour bénéficier d'une retraite anticipée pour carrière longue, vous devez tout d'abord demander à votre caisse de retraite une reconstitution de votre carrière. Après étude de votre situation, elle vous adressera une attestation de situation, ainsi qu’un formulaire de demande de retraite anticipée si vous vous remplissez les conditions pour un départ anticipé.