Lors de son allocution télévisée du 14 juin, le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé que l’Ile de France passait en zone verte, rejoignant ainsi les autres régions françaises (à l’exception de Mayotte et de la Guyane). Tour d’horizon de ce qui va changer concrètement pour la région à partir du 15 juin.

Ouverture totale de tous les restaurants et cafés

Les restrictions imposées en Île-de-France pour les restaurants et cafés depuis le 2 juin (seules les terrasses des restaurants, cafés et bars pouvaient accueillir des clients) sont levées. Les restaurants, cafés et bars d’Ile de France peuvent donc à nouveau accueillir leurs clients à l’intérieur.

Un protocole sanitaire à respecter

L’ouverture s’accompagne de certaines obligations à respecter :

  • Distance d'un mètre entre chaque table
  • 10 clients maximum par table
  • Port du masque obligatoire pour l'ensemble du personnel mais aussi pour les clients lorsque ces derniers se déplacent en salle.

Ouverture des écoles et collèges le 22 juin

Dès le 22 juin, les écoles et collèges accueilleront tous les élèves de « manière obligatoire et selon les règles de présence normales ».

Pour pouvoir accueillir tous les élèves, la règle de la distanciation physique sera désormais moins contraignante puisqu’il faudra respecter une distance d'un mètre latéral entre chaque élève , et non plus de 4m² par élève.

Un décret du 15 juin précise la nature de ces nouvelles règles de distanciation : « Dans les écoles élémentaires et les collèges, l'observation d'une distanciation physique d'au moins un mètre s'applique uniquement dans les salles de classe et tous les espaces clos, entre l'enseignant et les élèves ainsi qu'entre chaque élève lorsqu'ils sont côte à côte ou qu'ils se font face ».

Les lycées toujours fermés

Les lycées ne sont pas concernés par cette reprise totale car les risques y sont jugés plus élevés.

Les rassemblements de plus de 10 personnes restent, par principe, interdits

L’interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes sur la voie publique reste en vigueur. Toutefois, dans une décision du 13 juin, le Conseil d’Etat a autorisé les manifestations « soumises à déclaration préalable », à condition que les participants soient au maximum 5000 et qu’ils respectent les gestes barrières. Cette décision ne concerne pas les autres types de rassemblements qui restent donc par principe interdits.

La pratique du sport en salle de nouveau permise

Comme c’est le cas depuis le 2 juin dans le reste de la France métropolitaine, les salles de sports pourront ouvrir dès le 15 juin.

Un cahier des charges pour appliquer les directives gouvernementales

En accord avec les directives gouvernementales, des adaptations ont été mises en place : limitation du nombre de participants aux cours collectifs, distanciation sociale à respecter sur les appareils, nouvelle organisation des vestiaires qui sont transformés en espaces individuels, sens de circulation…

En revanche, le port du masque n’est pas obligatoire pendant l’effort.

Encore un peu de patience pour les sports collectifs

La pratique des sports collectifs étant toujours interdite au moins jusqu’au 22 juin, les structures de football à 5 par exemple, devraient encore rester fermées jusqu’à cette date, sauf à ce qu’elles proposent des activités annexes ou la pratique de sports individuels.

Transports publics : l’attestation employeur supprimée le 16 juin

A compter du 16 juin, l’attestation employeur ne sera plus obligatoire pour prendre les transports publics aux heures de pointe.

Toutefois, le port du masque reste obligatoire jusqu’à nouvel ordre.

Le retour dans les salles obscures prévu le 22 juin

Dès le 22 juin, les cinémas rouvriront leurs portes. Cette réouverture s’accompagne de mesures sanitaires strictes :

  • Il faudra respecter une distance physique d’au moins 1 mètre entre les spectateurs. Le port du masque est recommandé dans le hall de l’établissement, mais vous aurez la possibilité de le retirer dans la salle.
  • L’occupation de chaque salle sera limitée à 50% de sa capacité théorique. Une place vacante sera laissée entre chaque spectateur. Néanmoins, les personnes arrivant ensemble (couple, famille), pourront s’asseoir côte à côte, en maintenant une place vacante de part et d’autre.
  • Un sens de circulation sera matérialisé pour éviter que les gens ne se croisent lors de l’entrée, de la sortie ou des déplacements dans le cinéma.
  Je partage cet article