Vous avez les jambes ou les pieds gonflés ? Cette sensation, souvent ressentie en fin de journée, n’est pas une fatalité. Alors que faire pour soigner ces maux, ou tout au moins retrouver un peu de légèreté dans votre corps?

La sensation de jambes lourdes est très fréquente chez la femme et ce, à tous les âges de sa vie, et survient également chez l’homme, dont l’origine en est pour la plupart du temps l’insuffisance veineuse. La circulation veineuse se fait ici, pour ainsi dire au ralenti, et crée un genre d’œdème dans les membres inférieurs responsable de lourdeur, cellulite, inconfort, gène, voire de douleurs.

L’origine de ce phénomène est importante à comprendre afin d’adapter au mieux le traitement, bien que toutes ses recommandations soient à prendre en considération de façon globale pour optimiser la santé de ses jambes.

Bon à savoir

Il ne faut pas confondre le gonflement des jambes avec la sensation de lourdeur dû à une insuffisance cardiaque et qui sera traitée par le cardiologue.

Les hormones

Si les jambes lourdes sont dues à un dérèglement hormonal, ou à un trouble des règles, une pilule contraceptive ou un traitement de la ménopause adapté fera partie de la solution. En effet, trop d’estrogène (qui fait gonfler) par rapport à la progestérone peut être responsable de jambes lourdes et aussi de cellulite.

Il s’agit dans ce cas de faire le point avec son gynécologue pour adapter le bon dosage de progestérone dont le rôle est l’anti-rétention d’eau.

Chez l’homme, des jambes lourdes peuvent être un symptôme de dérèglement hormonal quant à sa thyroïde, son hypophyse, ou ses surrénales. Un rendez-vous chez l’endocrinologue s’impose pour faire le dosage de ces différentes glandes.

Le poids

On comprend aisément qu’un surpoids sera mécaniquement responsable de ces symptômes de jambes lourdes, à raison d’une masse pondérale augmentée qui pèse sur le « bas » du corps.

Dans ce cas, que ce soit chez l’homme ou la femme, un régime alimentaire équilibré et varié avec une activité physique régulière et un traitement en cas de diabète ou autres pathologies responsables de la prise de poids, seront nécessaires pour perdre ses kilos en trop et alléger le poids sur ses membres inférieurs.

La posture

Penser à ne pas croiser ses jambes, à se tenir « dos droit et ventre plat » et à ne pas rester en station debout prolongée sont les petits détails qui feront la différence au quotidien et à long terme.

Travailler sa posture avec un coach sportif voire son kinésithérapeute est la bonne idée pour gainer son corps et muscler sa ceinture abdominale et lombaire.

Porter des semelles orthopédiques après un avis médical est pour certaines personnes la résolution du problème s’il y a pied creux, plat ou grande différence de longueur de jambes.

Le reflux veineux

L’insuffisance veineuse est une maladie qui se transmet de façon héréditaire. Il y a souvent plusieurs membres de la même famille qui souffrent de jambes lourdes, constipation, hémorroïdes et varices…

Le port de chaussettes de contention classe 2, le drainage veino-lymphatique manuel et en pressothérapie ainsi que la balnéothérapie avec système de drainage et jets d’eau sont une solution. La douche froide en fin de douche est à faire tous les jours.

Les sports tonifiant comme l’aquabike, l’aquagym, la natation avec port de palmes, la marche dans l’eau et les footing et running sont autant de sports, créant un bon reflux veineux tout en favorisant la perte du poids si besoin. Tous les sports sont évidemment à pratiquer avec plaisir, et mieux vaut en faire 10 minutes par jour que zéro.

Une astuce : faire du sport avec ses chaussettes de contention et ne pas les oublier lors de longs trajets.

Le transit intestinal

Il est essentiel pour lutter contre la rétention d’eau. En effet, la constipation crée un œdème rétentionnel au sein même du colon, ce qui est un genre de rétention d’eau qui pèse son poids et qui dérègle le bon flux vasculaire. Tout le corps s’en ressent, et dans le cas des membres inférieurs, il y a alors cette sensation de jambes lourdes ou d’œdème.

Le mode de vie a un impact direct sur le transit afin de lutter contre la constipation : triade « bien manger, bien bouger, bien dormir » reste une valeur sure.

Par ailleurs, un bon transit permettra d’évacuer les toxines accumulées dans la journée, et d’assurer une bonne détoxification de l’organisme, tout en soulageant le colon qui vous le rendra bien : un « ventre plus léger » pour des jambes plus légères !

Dans tous les cas, pensez à la nutrition, la cosmétique et la phytothérapie anti jambes lourdes

Une alimentation riche en végétaux (légumes, fruits, graines, oléagineux, herbes) fera toujours la différence. Ils sont très riches en fibres assurant un bon transit, une régulation de la gestion des pics de glycémie, une destruction des toxines, et une action drainante et laxative.

De plus, les oléagineux tels que les noix sont riches en oméga 3 qui sont des anti-inflammatoires naturels, et des accélérateurs du flux vasculaire luttant contre la stase veineuse.

Si on aime le gras on le choisit dans le poisson gras pour un double effet via l’oméga 3 et son action anti-inflammatoire, et aussi grâce à sa richesse en protéines car cette dernière est anti-rétention d’eau.

Des astuces pratiques pour le quotidien

Le konjak, le pruneau, la rhubarbe, le psyllium, les graines sont très riches en fibres pour une action radicale sur le transit

Evitez de rajouter du sel dans vos plats, mais des herbes, et des épices telle que le poivre, afin d’éviter l’action rétention d’eau due au sel. A noter que le sucre favorise tout comme le sel la rétention d’eau.

Buvez beaucoup d’eau riche en calcium, magnésium et bicarbonates à l’action antiacide et amaigrissante

Les minéraux à prendre en gélules sont le magnésium, le zinc et le fer (si carence) pour une meilleure oxygénation des tissus

Pensez à appliquer des gels-crèmes à base de caféine, de camphre, et menthol. Un plus: appliquez les froid en les mettant au réfrigérateur

Les boissons à base de plantes drainantes et laxatives sont très efficaces : hamamélis, vigne rouge, marron d’inde, centella asiatica, caféine, camphre, menthe, thé vert, eucalyptus… A mixer selon vos gouts avec de l’eau citronnée le matin dans un grand verre d’eau !

  Je partage cet article