Yann Pelard revient sur 2019 et la feuille de route 2020 Digital Courtage

Yann Pelard, Responsable du Développement Commercial Epargne et Retraite de BNP Paribas Cardif France, revient sur les événements clés et les perspectives à venir pour le réseau CGP et Courtiers.

Ce podcast est également disponible sur :

Spotify Apple Podcast Deezer Soundcloud Youtube

Le 13ème baromètre des CGP et de leurs clients, un des grands évènements Cardif de l'année 2019, a mis en lumière les trois principales préoccupations des CGP (Conseillers en Gestion de Patrimoine) et de leurs clients : les fonds ISR, le digital et la loi Pacte.

Cardif a été très présent en 2019 pour accompagner au plus près les CGP: réunions, tables rondes, tournées et formations...

Les deux nouveaux produits commercialisés en 2019, Cardif Libertés Emprunteur pour la partie prévoyance, et le nouveau contrat PERin, Cardif Essentiel Retraite ont rencontré un réel succès. Le PERin, contrat performant, sera un des enjeux majeurs de 2020.

La digitalisation des process chez Cardif représente également un enjeu important et devrait être réalisée à 80% d'ici la fin du premier semestre 2020.

Enfin, Yann Pelard aborde le sujet des gammes immobilières, alternatives au fonds en euros, qui s'étofferont encore en 2020, avec l'ajout notamment de plusieurs supports de type OPCI ou SCI.

L'intégralité du podcast de Yann Pelard est retranscrit ci-dessous :

[00:00:08] Gilbert Roux : Cette année 2019 a été riche en événements et en nouveautés pour le réseau CGP et Courtiers de BNP Paribas Cardif et tout particulièrement pour le marché épargne retraite. Doit-on s'attendre à une année 2020 toute aussi complète ? Nous allons donc faire le point aujourd'hui sur tout ce qu'il s'est passé en 2019 et en profiter également pour connaître les rendez-vous à venir, les nouveaux défis, les prochaines étapes et c'est tout naturellement à Yann Pelard, le directeur du développement commercial Épargne et Retraite de Cardif que nous avons demandé de revenir au micro de l'Info en Plus aujourd'hui.
Bonjour Yann Pelard.

[00:00:37] Yann Pelard : Bonjour Gilbert.

[00:00:40] Gilbert Roux : Quel est le bilan 2019 pour le réseau CGP et Courtiers de Cardif et notamment pour le marché épargne et retraite ?

[00:00:45] Yann Pelard : Les années se suivent et se ressemblent chez Cardif. Encore une excellente année qui vient de s'écouler.

[00:00:51] Gilbert Roux : Vous étiez très présent sur le terrain auprès des partenaires CGP et notamment avec des réunions, avec des tables rondes, est-ce que vous pouvez nous en parler un petit peu de ce qui s'est passé cette année ?

[00:00:58] Yann Pelard : Il y a eu beaucoup d'événements donc ça a commencé dès janvier avec 14 dates où on a sillonné tout le territoire français, puis on a enchaîné avec une tournée sur la thématique de la retraite pour laquelle notre ami Bruno Chrétien () nous a accompagné. Ça, c'était plutôt au printemps.

[00:01:18] Gilbert Roux : Justement qu'est-ce qu'on a pu y trouver dans ces réunions retraite ?

[00:01:22] Yann Pelard : Forcément, on a commencé à évoquer la future grande réforme des régimes de retraite qui va continuer à animer pas mal les débats dans les mois qui suivent et la loi Pacte. Évidemment un sujet qui nous importe beaucoup chez Cardif, le contrat PER individuel.

[00:01:44] Gilbert Roux : À la rentrée, c'était le lancement d'un tout nouveau contrat assurance des emprunteurs qui s'appelle Cardif Libertés Emprunteur. On sait que c'est plutôt destiné au marché des courtiers, est-ce que pour autant le marché des CGP s'intéresse aussi à ce genre de produit ?

[00:01:57] Yann Pelard : Bien entendu. Les conseillers en gestion de patrimoine aujourd'hui sont pluridisciplinaires, s'intéressent beaucoup au sujet de prévoyance puisque c'est quand même un élément essentiel aussi dans une approche patrimoniale globale. Bien évidemment, ce contrat-là s'inscrit complètement dans la gamme des produits distribués par les CGP et donc nous avons marqué cet événement comme il se doit. On peut dire aujourd'hui que ça a été un franc succès.

[00:02:23] Gilbert Roux : Franc succès aussi pour un autre thème que Cardif propose depuis 13 ans maintenant, c'est le Baromètre des CGP et de leurs clients. Trois enseignements importants dans cette issue de baromètre 2019 : fonds ISR, digital, loi Pacte.

[00:02:40] Yann Pelard : Tout à fait. La loi Pacte, on observe clairement un enthousiasme extrêmement marqué, de la part non seulement des CGP, mais aussi de leurs clients, qui s'intéressent forcément au sujet. Le digital reste une préoccupation extrêmement importante pour les CGP. Les CGP ont beaucoup d'attentes vis-à-vis des évolutions des principales compagnies, et bien évidemment Cardif, et enfin l'ISR tout à fait. L'ISR aujourd'hui, est un des critères d'investissement de plus en plus important dans le choix des supports sélectionnés par les clients, et aussi des CGP. Clairement, cette tendance ressort nettement au travers du baromètre.

[00:03:29] Gilbert Roux : Nous allons maintenant aborder un des thèmes qu'on vient d'évoquer, qui est la retraite. La loi Pacte, on l'a vu, pour les CGP, c'est une réelle opportunité commerciale. Pour Cardif, c'est l'occasion aussi de présenter un tout nouveau contrat. Nous allons parler du contrat retraite qui s'appelle : Cardif Essentiel Retraite.

[00:03:43] Yann Pelard : Exactement, le 22 novembre, Cardif Essentiel Retraite est arrivé. L'accueil a été tout simplement fabuleux. Énormément d'interrogations de la part de nos partenaires. Beaucoup d'enthousiasme du côté des équipes commerciales, car on a la chance aujourd'hui de proposer un contrat qui est clairement adapté à l'ensemble des clients patrimoniaux de nos partenaires CGP. On est ravi de pouvoir les accompagner sur ce terrain-là, avec des enjeux très importants dans les mois à venir.

[00:04:20] Gilbert Roux : Quels sont les points forts qu'on pourrait dégager de ce contrat PERIN ?

[00:04:24] Yann Pelard : Clairement, c'est un contrat qui permet d'aller chercher de la performance. Puisque de nombreux supports financiers sont disponibles, un peu plus de 900 supports disponibles sur le contrat. C'est aussi un gage de sécurité avec une garantie de décès plancher présente au contrat, toujours l'accès aux fonds euro. Je dois dire, un argument extrêmement fort aussi, c'est la souplesse de ce contrat, qui est très accessible à l'entrée, et également très souple à la sortie en phase de restitution de l'épargne, où là, il y a très peu de contraintes, pour ainsi dire, quasiment aucune, pour pouvoir bénéficier du capital constitué. Ça, c'est un élément majeur qu'on a pu observer, et qui a suscité beaucoup d'intérêt de la part de nos partenaires.

[00:05:12] Gilbert Roux : Ce Cardif Essentiel Retraite, c'est un contrat auquel vous croyez beaucoup pour l'année 2020 ?

[00:05:19] Yann Pelard : Clairement, je ne peux pas encore vous donner trop de chiffres, parce que c'est encore tout frais, mais oui, on y croit vraiment. Il y a forcément beaucoup de perspectives autour de ce contrat-là, tant sur les affaires nouvelles. C'est un marché de transferts aussi. Ça ouvre beaucoup d'opportunités, de perspectives. Nous en sommes convaincus, nos partenaires en sont convaincus. Je crois que c'est une belle page qui est en train de s'écrire chez Cardif.

[00:05:47] Gilbert Roux : La digitalisation des process, on en a beaucoup parlé, et on peut dire aussi que les promesses sont tenues côté Cardif. Maintenant, il serait temps de faire un premier bilan. Yann Pelard, si je vous parle de notation de fin de parcours, de taux d'adoption d'agrégateurs, qu'est-ce que cela vous évoque ?

[00:06:00] Yann Pelard : Ça m'évoque beaucoup de choses. Déjà, en termes de notation, on peut dire que nos parcours sont vraiment appréciés de la part de nos partenaires puisqu'aujourd'hui on est noté 4,6/5 de la part des partenaires qui ont répondu. Il y a un peu plus de 500 partenaires qui ont répondu, ça fait un ensemble de quasiment 1 800 réponses au total. Oui, nos parcours sont appréciés aujourd'hui. S'il fallait parler des agrégateurs, ça y est, ça arrive ça veut dire qu'on va brancher les deux principaux agrégateurs du marché à savoir Prism et O2S donc directement sous notre outil transactionnel digital qui s'appelle Cardif Connective Software, avec un véritable passage de contexte. Ça c'est un événement majeur qui marquera, je pense, toutes les évolutions en termes de digitalisation des parcours et nos partenaires vont pouvoir en bénéficier très prochainement.

[00:06:59] Gilbert Roux : Je disais que les promesses sont tenues, c'est vraiment le cas.

[00:07:02] Yann Pelard : Clairement, on s'était donné comme ambition de digitaliser 80% des parcours à horizon fin du premier semestre 2020 et on est en passe de réaliser ce pari-là.

[00:07:14] Gilbert Roux : Nous allons maintenant parler marchés financiers et épargne puisque c'est aussi un domaine important et fortement sollicité par nos partenaires CGP et courtiers. Je voudrais qu'on parle de la gamme immobilière parce que la gamme immobilière est en train de particulièrement s'enrichir en ce moment. Est-ce que c'est une alternative aux fonds en euros ?

[00:07:29] Yann Pelard : Attention, c'est une classe d'actifs à part entière, on ne peut pas dire que ça se substitue aux fonds euro bien entendu. Pour autant, c'est une classe d'actifs qui est complètement incontournable aujourd'hui et qui suscite beaucoup d'intérêt. Bien évidemment, on s'inscrit dans cette logique-là.

On travaille bien évidemment à étoffer de manière substantielle la gamme immobilière avec l'ajout notamment de plusieurs supports de type OPCI ou SCI qui arrivent là incessamment sous peu. Clairement, on a une vraie gamme immobilière aujourd'hui disponible chez Cardif.

[00:08:01] Gilbert Roux : Sur tous les contrats de la gamme ?

[00:08:04] Yann Pelard : Sur tous les contrats bien évidemment y compris notre contrat PERIN individuel, donc Cardif Essentiel Retraite pourra bénéficier de ces supports hormis les SCI.

On peut dire que 2019 a été une très belle année encore une fois, non seulement en termes de développement de notre gamme financière, le lancement du contrat Cardif Libertés Emprunteur, le lancement également du contrat Cardif Essentiel Retraite. Pas mal de nouveautés, la digitalisation qui suit son cours et qui est très bien accueillie aujourd'hui, mais on ne va pas s'arrêter là. Ce qu'on peut souhaiter peut-être pour 2020 c'est de renforcer encore les solutions d'investissement qu'on va proposer à nos partenaires, c'est continuer la dynamique de digitalisation de nos parcours et enfin d'apporter de nouvelles solutions en termes d'offre, d'accompagnement. On va travailler énormément aussi sur la qualité du service que l'on doit à nos partenaires. Donc, soyez assurés que notre 37ème bougie sera encore une très belle année, j'en suis sûr.

[00:09:07] Gilbert Roux : Merci Yann Pelard.