Pascal Perrier évoque le bilan de l'année 2019 et les perspectives de 2020

Pascal Perrier, Directeur Réseaux CGP-Courtiers et E-business de BNP Paribas Cardif France, revient sur les faits marquants de l'année écoulée et sur ce qui attend les partenaires en 2020.

Ce podcast est également disponible sur :

Spotify Apple Podcast Deezer Soundcloud Youtube

Pascal Perrier revient sur les étapes clés de l'année 2019 :

  • la transformation digitale des opérations, initiée fin 2017, sera finalisée d'ici le mois de juin. Celle-ci permettra aux Conseillers en Gestion Patrimoine de faire leurs transactions en transfert de contexte complet,
  • la commercialisation de 2 nouvelles offres produits : le contrat Cardif Libertés Emprunteur avec une innovation majeure le passeport emprunteur et, le contrat PER, le PERin « Cardif Essentiel Retraite » l'un des tout premiers produits d'épargne retraite, en termes de qualité, de tarification et de garanties.

Pascal Perrier souligne que l'année 2019 a été une année de forte présence médiatique pour Cardif, avec notamment une campagne liée à la sortie du nouveau Cardif Libertés Emprunteur.

L'intégralité du podcast de Pascal Perrier est retranscrit ci-dessous :

[00:00:00] Gilbert Roux : C'est une évidence pour tous ceux et toutes celles qui collaborent avec Cardif. Ces deux dernières années ont marqué un véritable tournant et tout particulièrement 2019. C'est avec Pascal Perrier, le Directeur des réseaux CGP courtiers et e-Business de BNP Paribas Cardif France que nous allons évoquer cette année 2019 qui vient de s'écouler et bien entendu, parler de ce qui attend nos partenaires en 2020. Cardif, bilan et perspectives, c'est le thème de l'info en plus aujourd'hui. Bonjour Pascal Perrier, bienvenue au micro de l'info en plus.

[00:00:35] Pascal Perrier : Bonjour.

[00:00:36] Gilbert Roux : Pascal, je vous propose de commencer cet entretien par le bilan 2019 bien sûr et lorsqu'on regarde dans le rétroviseur, on se rend compte qu'il s'est passé énormément de choses l'année dernière. En tout premier lieu, le premier sujet que j'ai envie d'aborder avec vous, c'est la digitalisation des process. Quelles ont été les étapes clés de cette année 2019 ?

[00:00:55] Pascal Perrier : Effectivement, 2019 a marqué j'allais dire, presque la complétude du projet digital. Je fais juste un petit retour en arrière, le projet digital a été initié fin 2017. Il était prévu d'être livré en cinq lots et donc le dernier lot doit être livré effectivement cette année en 2020, donc on a travaillé dessus maintenant depuis pratiquement deux ans. On a réussi en 2019, donc l'année dernière, à livrer complètement tous les lots qui étaient prévus dans cette étape de digitalisation. Ça a été extrêmement riche.

Presque 90 % de toutes les opérations j'allais dire digitalisables le sont. Pratiquement l'intégralité de notre processus transactionnel est digitalisé et une, j'allais dire, des caractéristiques majeures en tout cas, de complétude de cette transformation digitale, est qu'aujourd'hui, on s'est pluggé, on a réussi à s'accrocher aux deux différents gros agrégateurs de la place qui sont O2S de Harvest et Prisme de ManyMore. On a vraiment réussi aujourd'hui, par API, à s'intégrer à leur processus, ce qui fait que nos CGP aujourd'hui, peuvent, lorsqu'ils sont dans leur univers d'agrégateurs, venir chez nous, venir dans notre outil, Cardif connective software, pour faire leurs transactions, sans avoir besoin de se débrancher. Ils peuvent le faire en transfert de contexte complet.

Ça veut dire que ça c'est une vraie innovation majeure, supplémentaire, par rapport à la digitalisation et au transactionnel et aujourd'hui, nos CGP ont un vrai outil complet à leur disposition. Vous me parlez de digitalisation et de transformation digitale, on y est pratiquement, on a pratiquement terminé et donc dans l'agenda, écoutez, on doit terminer cette année en 2020 mais normalement d'ici juin, on doit avoir complètement terminé notre transformation digitale. C'est un vrai succès à ce titre.

[00:02:48] Gilbert Roux : Promesse tenue sur le digital et on va dire, grande avancée vous le disiez, mais vous ne vous êtes pas contentés d'avancer sur le digital, puisque vous avez aussi profité de l'année 2019 pour présenter deux nouvelles offres à vos partenaires, qu'ils soient courtiers ou qu'ils soient CGP. La première d'entre-elles, c'est le nouveau contrat ADE (Assurance Emprunteur) qui s'appelle Cardif Libertés avec un S, Emprunteur et la deuxième offre, c'est le nouveau contrat PER, le PER individuel, le PERin, donc est-ce que vous pouvez nous parler un petit peu de cette ambition ?

[00:03:12] Pascal Perrier : Effectivement, des offres il y en a eu d'autres mais c'est deux-là sont probablement, j'allais dire, les plus notables dans tout le catalogue des offres qu'on a développé cette année. Si je commence par le CLE, donc Cardif Libertés Emprunteur avec un "S" parce qu'en fait, on voulait souligner qu'il y a plusieurs libertés dans un produit, qu'on a voulu plus simple, plus souple et qui apporte plus de solutions finalement à nos clients finaux. C'est un produit qu'on a voulu plus simple, c'est-à-dire qu'au départ il y avait sept ou huit types de garanties dans le produit. On l'a rendu plus souple dans la mesure où avant ce produit, c'était un produit qui était sur capital restant dû. Là on a intégré le capital initial, c'est-à-dire qu'aujourd'hui, un client peut choisir entre les deux formules, entre le capital restant dû et le capital initial, en fonction de ses anticipations, et surtout, on a amené dans ce produit, une innovation.

Vraiment ce que nous, on considère comme une innovation majeure dans le marché, qui fait de ce produit, à ce stade aujourd'hui, puisqu'il n'a pas encore été copié, un produit unique, ce qu'on appelle le passeport emprunteur. C'est-à-dire que lorsque vous avez passé vos formalités médicales et que Cardif vous a donné son acceptation pour l'assurance, même si vous ne concluez pas votre crédit ou votre achat immobilier, quoi qu'il arrive, vous gardez le bénéfice de votre acceptation dans l'assurance, de l'acceptation médicale pendant un an. C'est pour ça qu'on l'appelle le passeport, parce que ça vous permet d'être beaucoup plus souple dans le choix de votre projet immobilier. Vous pouvez même retarder un petit peu votre projet immobilier. Ça c'est une vraie novation, vous parliez tout à l'heure d'être leader, Cardif de toute façon est un des acteurs majeurs de la place sur les deux produits. Que ça soit sur le produit assurance des emprunteurs ou sur le produit retraite.

[00:04:58] Gilbert Roux : C'est quand même une vraie ambition pour vous d'être leader du marché de l'assurance emprunteur.

[00:05:02] Pascal Perrier : Effectivement pour nous, c'est une ambition.Cette année, je ne vais pas vous donner le chiffre, mais sachez qu'on a pris plusieurs points de part de marché grâce à ce nouveau produit dont le décollage a été vraiment très au-delà de nos espérances. Pour la partie assurance des emprunteurs, l'année se termine de manière extraordinaire.

Pour la partie PERin, Cardif est déjà un des leaders, si vous voulez qu'on parle comme ça, ou en tout cas, un des acteurs majeurs de l'épargne retraite en France.

Le produit PERin, on l'a sorti parmi les tout premiers du marché. Ce qu'on voit en comparant notre produit aux autres produits du marché, c'est qu'on a un des tout premiers produits en termes de qualité, parce qu'effectivement moi ce qui m'importe, c'est de faire des produits de qualité, des produits dont les clients seront contents dans quelques années de les avoir souscrits chez nous. Aujourd'hui je peux vous dire qu'en comparant, que ça soit en termes de tarification, en termes de garantie, qu'on a effectivement là aussi un des tout meilleurs produits de la place.

Moi, ma conviction forte, c'est qu'en donnant du service, en injectant beaucoup de qualité dans les produits, on sera tout naturellement un des leaders du marché.

[00:06:10] Gilbert Roux : On vous le souhaite. Un élément de votre stratégie, Pascal Perrier, en matière de communication, c'est d'ailleurs plutôt inédit chez Cardif, c'est une forte présence médiatique en 2019. On parle de Cardif un peu partout. On en parle beaucoup. Je prends par exemple la campagne de pub qui a accompagné la sortie justement de ce fameux Cardif Libertés Emprunteur, on ne l'avait jamais vu auparavant, ou la communication autour de la 13ème édition du baromètre des CGP et de leurs clients aussi, puisque vous avez animé une conférence dans une salle plénière à Patrimonia.

[00:06:39] Pascal Perrier : Moi j'ai une conviction forte, c'est que quand on fait les choses, il y a deux éléments : il y a le savoir-faire et le faire savoir. On fait des beaux produits, on a des belles offres et on est effectivement un des gros acteurs du marché.

Donc on s'est dit : '' Pourquoi ne pas le faire savoir ? Pourquoi ne pas dire ce qu'on fait ? Pourquoi ne pas participer aux campagnes de notoriété des CGP au travers du baromètre des CGP ?''

Effectivement le CLE, comme je disais tout à l'heure, l'assurance des emprunteurs, c'est un très très beau produit. Il n'y avait pas de raisons de ne pas communiquer dessus, de ne pas le faire connaître, parce qu'encore une fois, il y a de vraies novations. C'était une fierté aussi pour nous de pousser ces produits et de les faire connaître.

Le baromètre des CGP que nous promouvons tous les ans depuis 13 ans maintenant, qu'on présente à Patrimonia. L'an dernier à Patrimonia, on s'est dit : '' Pourquoi est-ce qu'on ne promeut pas mieux ce baromètre, puisqu'on est au centre de la profession ? ''

Là on est au milieu de 1000, 2000, peut-être 3000 CGP sur Patrimonia, sur les deux jours. Effectivement, on parle d'eux, on parle de leur profession. Là aussi, on a vraiment voulu communiquer pour leur dire à eux, mais aussi aux autres. Moi, ça me fait plaisir quand j'ai des amis qui m'appellent, qui me disent : '' On t'a vu sur LinkedIn, on a vu Cardif, on a parlé des CGP, on voit que les CGP c'est une profession qui va bien, dont la part de marché croît. ''

Là aussi on joue notre rôle d'assureur à plein, qui n'est pas seulement de vendre de l'assurance, mais aussi d'accompagner nos partenaires CGP et à travers une communication plus grand public.

[00:08:11] Gilbert : C'est la fin de cette première partie Cardif bilan et perspectives dans le prochain podcast, nous parlerons projets et ambitions pour 2020.

[00:08:13] Gilbert : Merci Pascal Perrier.

[00:18:14] Pascal Perrier: Merci