Les chiffres clés

DANS LE CONTEXTE INFLATIONNISTE ACTUEL, LES CGP ANTICIPENT UN RECENTRAGE DES ATTENTES DES CLIENTS VERS PLUS DE SÉCURITÉ ET DIVERSIFIENT LEURS SOLUTIONS D’INVESTISSEMENT.

Pourquoi cette étude ?

  • Depuis 16 ans, le « Baromètre du marché des CGP » est réalisé en partenariat avec Kantar, un des leaders mondiaux des études marketing.

  • Véritable « pouls de la profession”, c’est l’étude de référence sur le marché des CGP. Au fil des ans, elle témoigne de l’évolution, du dynamisme et de la transformation de cette profession.

  • Réalisée 100% en ligne, cette édition 2022 a été, pour la première fois depuis sa création, co-construite avec la profession des CGP.

Les chiffres clés
  • 78% des CGP restent confiants pour leur activité malgré le contexte
  • 65% des CGP considèrent un projet d’acquisition ou de cession de cabinets.
  • 67% des CGP estiment que leurs clients seront plus sensibles au niveau de risque de leurs placements et 57% à la diversification de leurs avoirs.
  • fois 2 L’importance accordée par les CGP à la dimension responsable dans le choix d’un fonds a doublé en trois ans.
Le décryptage

Guillaume Saint, Directeur Compréhension des stratégies marchés & consommateurs Kantar, et Pascal Perrier, Directeur Réseaux CGP – Courtiers & E-Business BNP Paribas Cardif France, décryptent les résultats du baromètre en vidéo.

  • «La profession est confiante pour son activité et diversifie ses solutions d’investissement dans l’intérêt des clients pour faire face au contexte actuel. Nous sommes à l’aube d’une mutation profonde du métier marquée par la forte prise de conscience du besoin d’investissement responsable, par un contexte financier inflationniste inédit et une tendance à la concentration de la profession. Deux tiers de la profession a ainsi déclaré avoir un projet de cession ou d’acquisition de cabinet.»

    Pascal Perrier

Le moral des CGP reste haut. Sereins face à la consolidation du marché, plus sensibles à l’investissement durable, ils accompagnent des clients cherchant à sécuriser et diversifier leurs avoirs.

  • Le contexte géopolitique actuel n’a pas entamé le moral des CGP qui reste toujours à un haut niveau.

    Porté par une bonne dynamique commerciale, le moral des CGP reste très positif en dépit d’une inquiétude grandissante pour leur activité. Toutefois, une grande majorité des CGP reste confiante pour leur activité et la plupart déclare que la profession se porte bien. La recherche de solutions d’investissement adaptées au contexte inflationniste et l’adaptation aux nouvelles réglementations constituent les principaux enjeux de la profession.

  • La profession élargit l’éventail de ses solutions d’investissement pour davantage de diversification des placements.

    Les CGP anticipent un recentrage des attentes de leurs clients vers davantage de sécurité des placements. Ainsi, les CGP élargissent l’éventail de leurs solutions d’investissement et comptent proposer davantage de produits structurés, de private equity et d’immobilier pierre-papier.
    En complément de l’assurance vie, les CGP souhaitent renforcer la présence des produits de prévoyance et de retraite dans leur portefeuille d’activité.

  • L’ISR suscite un engagement élevé de la part des CGP qui ont conscience de leur rôle à jouer.

    Après la forte prise de conscience de l’importance donnée à la dimension responsable des placements, amplifiée par la période post Covid, un grand nombre de CGP déclare, cette année encore, que leurs clients sont de plus en plus nombreux à vouloir donner du sens à leurs placements. L’ISR s’installe ainsi durablement dans les critères de choix d’un fonds.

  • La profession se montre sereine face à la structuration de leur marché.

    Le marché des CGP tend à se consolider. Près de deux tiers de la profession se sent concerné par un projet de cession ou d’acquisition à plus ou moins long terme. Ce mouvement de consolidation est amené à durer. Une opportunité, pour les CGP, d’accroître la structuration des cabinets, notamment en termes d’équipements, d’outils ou de recrutements.

97%

des CGP déclarent que la profession se porte bien

SELON LES CGP, LES CLIENTS SERONT PLUS SENSIBLES

  • 67%

    au niveau de risque de leurs placements

  • 57%

    à la diversification de leurs avoirs

TOP 3 DES SOLUTIONS D’INVESTISSEMENT QUE LES CGP COMPTENT DAVANTAGE PROPOSER À LEURS CLIENTS

  • 50%

    Private
    Equity

  • 53%

    Produits
    structurés

  • 48%

    Immobilier
    pierre-papier

EN COMPLÉMENT DE L’ASSURANCE VIE

54%

des CGP comptent proposer en priorité des produits de retraite individuelle ou collective

UN ENGAGEMENT ÉLEVÉ POUR L’INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE

  • 72%

    des CGP ont conscience qu’ils ont un rôle à jouer en termes de pédagogie.

  • 68%

    des CGP souhaiteraient être davantage accompagnés par les établissements financiers.

UNE PROFESSION SEREINE FACE À LA STRUCTURATION DU MARCHÉ

  • 45%

    estime que le mouvement de consolidation du marché va se poursuivre sur les 3 à 5 ans.

  • 61%

    pense que cette évolution permettrait d’accroitre la structuration des cabinets.

Les médias en parlent

Réagissez sur nos comptes sociaux

  • Voir notre page linkedin
  • Voir notre page twitter
  • Voir notre chaine youtube