Saut au contenu

Hors-série L’Argus de l’assurance : le point sur… l’épargne retraite

Dans son hors-série d’octobre, l’Argus de l’assurance dresse un 1er bilan du Plan d’Epargne Retraite (PER) et de sa déclinaison individuelle le PERin, qui constituent une véritable révolution dans le paysage de l’épargne retraite.

Promulguée en mai 2019, la loi PACTE a notamment pour objectif de simplifier et d’assurer la portabilité des produits d’épargne retraite.

Dans cette optique, cette loi a instauré le Plan d’Epargne Retraite (PER), contrat unique destiné à accompagner les épargnants tout au long de leur vie, quelle que soit leur activité professionnelle. Le PER se décline sous 3 formes : individuelle (PERin), collective (Perecol) ou obligatoire (Pero).

Dans son dernier hors-série, l’Argus de l’assurance, après avoir rappelé les objectifs du PER, revient sur le PERin, 1 an après sa commercialisation.

Sont notamment abordés la transférabilité des anciens contrats Perp et Madelin, la large gamme de supports d’investissement, la pluralité des modes de gestion et le rôle de conseil des CGP et courtiers.

Des experts patrimoniaux et Pascal Perrier, Directeur des Réseaux CGP-Courtiers et e-business de BNP Paribas Cardif France, donnent également leur vision sur ce produit d’épargne retraite individuel qui modifie le paysage de l’épargne retraite.

Pour en savoir plus, rendez-vous dans le Hors-Série n°9 d’octobre 2020 de l’Argus de l’assurance ou, cliquez ici pour le consulter au format pdf.

  Je partage cet article