Le mode de vie confiné accroît le risque d’accidents domestiques. C’est ce que rappelle l’Académie Nationale de Médecine dans un communiqué du 8 avril 2020. En cette période inédite qui nous oblige à rester à la maison, il est donc important d'adopter quelques principes de précaution et réflexes simples. Voici 5 recommandations pour protéger vos enfants de mésaventures domestiques.

Le mode de vie confiné accroît le risque d’accidents domestiques. C’est ce que rappelle l’Académie Nationale de Médecine dans un communiqué du 8 avril 2020. En cette période inédite qui nous oblige à rester à la maison, il est donc important d'adopter quelques principes de précaution et réflexes simples. Voici 5 recommandations pour protéger vos enfants de mésaventures domestiques.

1- Faites ou refaites-le tour de votre logement

Assurez-vous d'avoir pris toutes les mesures nécessaires pour protéger les plus vulnérables de votre famille des risques de leur environnement.

Bien sécuriser votre intérieur permet déjà de limiter les accidents. Vérifiez toutes les parties de votre logement présentant un risque (présence d'un escalier, absence de barreaux aux fenêtres, sources de chaleur accessibles, armoire à pharmacie et machines dangereuses à portée de main…) et apportez-y si nécessaire des aménagements pour éviter les glissades éventuelles, brûlures, intoxication…

2- Sécurisez la chambre de votre enfant

C'est la pièce qui doit être la plus sécurisée de votre domicile. Jusqu'à 3 ans au moins, optez pour un lit à barreau. Tous les objets (décoration, mobilier, jouets …) doivent être conformes aux normes de sécurité européennes. Evitez les petits jouets, les couettes et oreillers dans le lit de bébé jusqu'à ses 36 mois pour éviter l'étouffement.

Sensibilisez votre enfant aux dangers potentiels

Un enfant n'apprécie pas son environnement comme un adulte.
La prévention passe aussi par l'éducation et l'enseignement des enfants aux dangers de la maison.
Même très jeune, à partir de 18 mois, votre enfant est en âge de comprendre les règles et les interdits : ne pas courir avec un objet pointu, ne pas toucher un four allumé…

3- La cuisine, lieu de tous les dangers

C'est dans cette pièce de la maison que beaucoup d’accidents domestiques surviennent surtout pour les enfants entre 1 et 4 ans. Alors redoublez de vigilance.

Rangez dans un tiroir ou placard fermé tout objet dangereux, les produits d'entretien toxiques doivent être placés hors de portée des enfants en hauteur et stockés dans leur conditionnement d'origine. Eloignez les briquets, allumettes et les les sacs en plastique vides.

4- La salle de bains, une pièce à risque pour votre enfant

Si la salle de bain est un lieu de détente, c'est également une pièce à risques : noyades dans le bain, brûlures causées par une eau trop chaude, glissades, chutes, électrocution.

Ne laissez pas votre enfant seul dans son bain, une surveillance constante est obligatoire : un enfant peut se noyer en quelques minutes, sans un bruit, même dans 20 centimètres d'eau. Placez un tapis de bain antidérapant au fond de la baignoire, rangez tous les objets ou produits dangereux : ciseaux, produits de toilette, médicaments. N'utilisez jamais d'appareils électriques à proximité de l'eau et équipez votre robinetterie d'un système de blocage.

5- Dans votre jardin : gare au barbecue ou à la piscine !

Si vous possédez un jardin, pendant les périodes propices au barbecue, gardez en tête que ce matériel peut être dangereux. Prenez de préférence des produits solides pour allumer le feu afin d'éviter les risques de brûlure. Ne versez surtout pas d'essence, et ne laissez jamais vos enfants jouer autour d'un barbecue encore allumé.

Vous avez la chance d’avoir une piscine ? Protéger ses abords à l'aide d'une barrière de protection ou d'un rideau rigide est désormais devenu obligatoire. Vous pouvez même renforcer la surveillance par des détecteurs électroniques avec alarme. En tout état de cause, il est essentiel de ne pas se dispenser de la surveillance permanente d'un adulte pour éviter les accidents dont peuvent être victimes les enfants dans les piscines familiales.

  Je partage cet article