Accueil > Assurance vie > Assurance vie et épargne comment choisir

Quels placements choisir pour valoriser mon épargne et mon assurance vie ?

De nombreux produits d'épargne existent, alors comment être sûr de choisir le plus adapté à votre situation personnelle ? Nous faisons le point pour vous aider à y voir plus clair.

En premier lieu, il est important de prendre le temps de bien définir vos besoins et vos objectifs de placement : recherchez-vous avant tout la sécurité ou un fort potentiel de performance ? Dans quel but constituez-vous cette épargne ? Retraite, transmission, projet immobilier, réserve pour faire face aux imprévus... Autant de questions auxquelles il est essentiel de répondre pour orienter judicieusement votre choix. Votre conseiller indépendant est là pour vos aider dans vos choix, en fonction de votre situation, de votre connaissance et expérience dans le domaine financier et de vos objectifs.

Épargner à votre rythme

Plébiscitée par les Français, l'assurance vie classique constitue un placement complet qui répond à diverses préoccupations. Elle offre de nombreuses possibilités de diversification pour votre épargne : alors que les Fonds en euros sécurisent le capital investi, les unités de compte visent un meilleur potentiel de performance dès lors que vous acceptez la part de risque liée aux fluctuations des marchés financiers. Par ailleurs, l'assurance vie permet de vous constituer une épargne tout en protégeant vos proches. En effet, vous désignez librement un ou plusieurs bénéficiaires qui recevront, en cas de décès, le capital investi. Cette transmission est réalisée hors succession dans un cadre fiscal avantageux. Par ailleurs, le capital reste disponible(1) ; il est toutefois conseillé d'attendre la 8e année pour effectuer un rachat afin de bénéficier de la fiscalité avantageuse de ce contrat.

Les questions avant de souscrire une assurance vie ?

Quelle fiscalité pour un contrat d'assurance–vie ?

Transmettre de son vivant

Moins connu que l'assurance vie, le contrat de capitalisation a pourtant de nombreux points communs avec cette dernière, notamment dans sa forme et son mode de gestion. De votre vivant, le contrat de capitalisation bénéficie de la même fiscalité que l'assurance vie. Cependant, contrairement à l'assurance vie, vous pouvez choisir de transmettre le contrat de votre vivant, à la personne de votre choix dans le cadre d'une donation ; il conserve ainsi son antériorité fiscale et les avantages fiscaux qui s'y attachent. En cas de décès, le contrat rentre dans l'actif successoral (2). Les héritiers sont, à ce moment, libres de le conserver ou de le clôturer. Enfin, si vous êtes soumis à l'ISF, sachez que le contrat de capitalisation est un moyen d'optimiser cet impôt.

(1) Sous réserve de l'accord du bénéficiaire acceptant.
(2) La transmission se fait selon les modalités de droit commun applicables aux donations entre vifs et aux transmissions à la suite d'un décès. Toute transmission en dehors des cas susvisés entraînera nécessairement l'application du régime fiscal de l'anonymat.

En plus de protéger votre avenir, nous assurons votre liberté d'action.
Choisir Cardif c'est :

  • Être mieux connu donc mieux compris
  • Bénéficier d'une expertise déjà partagée par 90 millions de clients
  • Accéder à des offres et services inédits
  • Être certain de trouver le meilleur prix dans notre offre

Articles qui pourraient vous intéresser

Communication à caractère publicitaire