Accueil > Préparer ma retraite > Choisir un contrat "retraite" : questions / réponses

Découvrez les questions sur l'assurance vie pour la retraite

Vous avez des questions sur la fiscalité d'un complément de retraite ? Vous vous demandez quels sont les atouts de notre produit ? Vous êtes un professionnel non salarié et vous vous posez des questions sur les atouts d'un contrat Madelin ? Afin d'en savoir plus sur les solutions d'assurance vie pour la retraite, apprenez-en davantage sur les caractéristiques de nos produits, illustrés par des cas pratiques.

Cardif Multi-Plus PERP

Comment Cardif Multi-Plus PERP me permet-il de réduire ma fiscalité en phase épargne ?

Tous les versements effectués sur votre contrat sont déductibles de vos revenus dans la limite de 10 % de vos revenus professionnels plafonnés à 8 fois le Plafond Annuel de la Sécurité sociale de l'année précédente (soit un maximum de 28 282 euros ou, si ce montant est plus élevé, 10 % du PASS annuel de l'année précédente, soit 3 535 euros)*. 

 
Exemple : Vos revenus professionnels sont de 100 000 euros annuels.
  • Vous pouvez effectuer un versement de 10 000 euros sur votre PERP.
  • Le montant de cotisation maximum par année est indiqué sur votre avis d'imposition. Si, une année, vous n'avez pas cotisé pour le montant maximum, le reliquat est reporté sur les deux années suivantes. Ainsi, vous avez la possibilité de cotiser 10 000 euros en 2010, en 2011 et en 2012.
  • Mais, si vous n'avez rien versé pour 2010 et 2011, vous pouvez alors verser en 2012, les montants cumulés de 2010, 2011 et 2012, soit 30 000 euros.
En savoir plus sur le PERP Cardif.
 
*Il convient de déduire de cette limite annuelle les primes ou cotisations versées par vous ou votre employeur l'année précédente sur des contrats de retraite constitués dans le cadre professionnel et de l'abondement exonéré d'IR de l'employeur au Perco.

Comment obtenir des informations sur ma retraite ?

BNP Paribas Cardif propose un site d'informations et d'actualité sur la retraite, La retraite en clair. Ce site permet d'obtenir une information complète sur la retraite. Avec ses nombreux outils pédagogiques et pratiques, vous pourrez calculer l'âge de votre départ à la retraite, vous informer sur les démarches à accomplir et être accompagné lors de votre départ.

Les sommes versées sur un PERP sont-elles soumises à l'ISF ?

Non.

C'est un autre avantage de ce placement : les sommes versées sur un PERP avant les 70 ans de l'adhérent sont exclues de l'assiette de calcul de l'ISF.

 

Quand et sous quelle forme puis-je récupérer mon épargne ?

Sur le PERP, votre épargne est bloquée jusqu'au jour de la retraite. Vous êtes assuré de percevoir des revenus complémentaires, sous la forme d'une rente, en complément des revenus versés par les régimes de retraite obligatoires ou complémentaires. 

 

Dans certains cas exceptionnels, l'épargne peut être reversée de manière anticipée : invalidité, expiration des droits aux allocations chômage en cas de licenciement ou absence de contrat de travail ou de mandat social depuis 2 ans, surendettement, décès du conjoint ou du partenaire lié par un pacs ou cessation d'activité non salariée suite à un jugement de liquidation judiciaire. 

En cas de décès prématuré, la rente acquise peut être transmise aux bénéficiaires désignés sous forme de rente.

 

À noter que depuis la loi du 13 juillet 2006, l'épargne-retraite acquise sur votre PERP peut faire partie de votre apport personnel si, une fois à la retraite, vous désirez acquérir une résidence principale et n'avez jamais été propriétaire de votre logement auparavant (loi du 13 juillet 2006).

 

Cardif Retraite Professionnels Plus

Cardif Retraite Professionnels Plus me permet-il de protéger mes proches ?

Oui, il permet de protéger son conjoint par le versement d'une rente complémentaire au moment du décès du travailleur non salarié (TNS), grâce à la réversion de la rente.

 

De même, il est possible de prévoir, en cas de décès de l'adhérent retraité, le versement d'une rente au profit d'une personne désignée librement.

 

Enfin, si l'adhérent décède avant sa retraite, une rente peut être versée à une personne librement désignée.

En tant que gérant majoritaire, la SARL peut-elle payer mon contrat Cardif Retraite professionnels Plus ?

Les cotisations versées sur Cardif Retraite Professionnels Plus sont des charges personnelles déductibles de votre rémunération qui peuvent être réglées par la SARL. Dans ce cas, elles sont considérées comme des compléments de rémunération, donc déductibles des bénéfices sociaux de la société.

Vous n'êtes pas imposable pour ce supplément, dans la mesure où il s'agit de cotisations déductibles.
 

La société ne fait que prendre en charge le paiement des cotisations ; c'est vous le souscripteur du contrat, et non la SARL.

J'exerce deux activités, l'une salariée et l'autre non. Puis-je souscrire un contrat Cardif Retraite Professionnels Plus ?

Oui.

En présence d'activités mixtes, les revenus ou bénéfices dégagés sont imposés de façon distincte dans la catégorie fiscale dont ils relèvent (traitements et salaires d'une part, BIC ou BNC d'autre part).

 

Quel montant de cotisations dois-je prévoir pour m'assurer un bon complément retraite ?

 

Le montant idéal de l'investissement se situe aux alentours de 10 % du revenu pour un effort d'épargne entrepris au moins 20 ans avant l'âge de la retraite. Plus vous cotisez tardivement, plus votre effort d'épargne sera important.

 

Il est donc recommandé de commencer à cotiser dès 30 ans.

Quel sont les principaux intérêts du contrat Madelin ?

 

Tout d'abord, il permet aux professionnels non salariés de se constituer un complément de revenus pour leur retraite en plus de ceux que leur verse leur caisse de retraite obligatoire.

 

L'autre avantage de ce type de contrat est la déduction fiscale de l'investissement du bénéfice imposable.

Plus votre tranche marginale d'imposition est forte, plus votre économie d'impôt sera importante. Par exemple, si votre tranche marginale d'imposition est de 30 %, et que votre investissement est de 1 000 euros, votre économie d'impôt sera de 300 euros. Vous aurez ainsi placé 1 000 euros pour votre retraite tout en ayant réellement déboursé 700 euros.

Si après avoir exercé une activité en profession libérale, je trouve un emploi salarié, que se passe-t-il ?

Dans ce cas, vous ne remplissez plus les conditions d'éligibilité du contrat Madelin sur lequel vous ne pouvez plus effectuer de versements.

 

En revanche, une fois à la retraite, vous profiterez de votre capital acquis pendant la période où vous avez cotisé.

 

Cardif Retraite Professionnels Agricoles

Cardif Retraite Professionnels Agricoles octroie-t-il aux Travailleurs Non Salariés cotisant à la MSA des avantages autres que fiscaux ?

Oui, le contrat Cardif Retraite Professionnels Agricoles procure bien d'autres avantages. Il permet de protéger son conjoint par le versement d'une rente complémentaire au moment du décès du travailleur agricole non salarié, grâce à la réversion de la rente.

De même, il est possible de prévoir, en cas de décès de l'adhérent retraité, le versement d'une rente au profit d'une personne désignée librement.

Enfin, si l'adhérent décède avant sa retraite, une rente peut être versée à une personne librement désignée.

 

Quel est l'intérêt du contrat Madelin Agricole ?

Le principal avantage de ce contrat est la déduction fiscale de l'investissement du bénéfice imposable. Plus votre tranche marginale d'imposition est forte, plus votre économie d'impôt sera importante.

 

Par exemple, si votre tranche marginale d'imposition est de 30 %, et que votre investissement est de 1 000 euros, votre économie d'impôt sera de 300 euros. Vous aurez ainsi placé 1 000 euros pour votre retraite tout en ayant réellement déboursé 700 euros.

 

En plus de protéger votre avenir, nous assurons votre liberté d'action.

Choisir Cardif, c'est :

  • Être mieux connu donc mieux compris
  • Bénéficier d'une expertise déjà partagée par 90 millions de clients
  • Accéder à des offres et services inédits
  • Être certain de trouver le meilleur prix dans notre offre
Communication à caractère publicitaire