Une question ? La réponse est ici !

Par téléphone

Dans la boîte à outils

  • Accédez aux informations utiles de la boîte à outils Foire aux questions, lexique, documents pratiques...
    Vous allez y voir beaucoup plus clair !
    >> Accédez à la boîte à outils
  • Ou posez votre question
Accueil > Assurance emprunteur > En option pour le remboursement de prêt immobilier
CARDIF LIBERTÉ EMPRUNTEUR Assurez votre projet immobilier à un tarif adapté

EN OPTION DANS VOTRE ASSURANCE EMPRUNTEUR

LES OPTIONS
se choisissent
au moment de l'adhésion,
prenez contact avec un conseiller !

Faites-vous rappeler

Pour concrétiser vos projets, vous allez contracter un crédit immobilier, un prêt professionnel ou personnel qui vous engagera sur des durées plus ou moins longues. Les risques liés aux accidents, maladies ou perte d’emploi font de votre assurance emprunteur une mesure essentielle pour garantir le remboursement de votre prêt. Elle vous permet de vous protéger ainsi que votre famille.

En plus des garanties, Cardif Liberté Emprunteur vous permet de renforcer votre niveau de protection grâce à 4 options : Sérénité(1) et Sérénité+, Perte d’emploi(2), Prévoyance.

Plus de protection pour quelques euros de plus

Sérénité
3€/mois(1)
Sérénité +
6€/mois en moyenne(1)

Se prémunir contre les risques consécutifs aux maux de dos et les pathologies psychiatriques

Grâce aux options Sérénité et Sérénité+ vous avez la possibilité d’être couvert sans condition d'hospitalisation pour les affections dorsales et psychiatriques. Cette garantie n'est pas proposée d’office dans le contrat mais peut être exigée par l'organisme prêteur.

En cas d'affections psychiatriques, vos mensualités sont prises en charge si vous êtes hospitalisé(e) 7 jours pour l'option Sérénité et sans condition d'hospitalisation pour Sérénité +.

Les options Sérénité et Sérénité + sont accessibles sur les formules 3, 4, 5 et 7 avec une franchise minimale. La franchise est le nombre minimum de jours consécutifs d'arrêt de travail au-delà duquel une indemnisation est possible. Cette franchise ici est de 90 jours.

Continuer le remboursement de son prêt en cas de perte d'emploi

Vous empruntez sur 15, 20 ans ou plus... Et si vous connaissiez une période de chômage pendant la durée de votre prêt ? Optez pour l'option Perte d'emploi. Grâce à Cardif Liberté Emprunteur, après 90 jours de franchise, l'assureur prend en charge selon la quotité assurée la moitié de vos mensualités(2) sur une période maximum de 18 mois, consécutifs ou non. De quoi vous donner l'occasion de ne pas vous préoccuper de tous les sujets à la fois.

Vous pouvez ajouter l'option Perte d'emploi à votre contrat en choisissant la formule 4 ou 5.

Prévoir une couverture complémentaire entre co-emprunteurs en cas de décès ou d’invalidité

Si l'emprunteur et le co-emprunteur ne sont pas assurés de manière égale et donc selon des quotités différentes - 60 % pour le premier et 40 % pour le second par exemple - l'option Prévoyance leur permet d'avoir une couverture complémentaire en cas de décès ou d'invalidité (PTIA) de l'un d'entre eux. Un capital correspondant à la différence entre la quotité assurée du conjoint décédé et 100 % sera alors versé et pourra être utilisé de manière totalement libre selon les priorités du moment.

Cette option est réservée aux personnes physiques co-emprunteurs et co-assurés pour l'ensemble des formules de Cardif Liberté Emprunteur.

Exemple comportant une quotité différente entre les co-emprunteurs

Paul et Céline font un prêt immobilier et sont assurés respectivement à hauteur de 60 % et de 40 % du montant du prêt. Si Paul décède, la banque sera remboursée à hauteur de 60 % du capital restant dû tandis que Céline (bénéficiaire dans le cadre de l'option Prévoyance) percevra la différence (soit 40 %). Céline pourra utiliser le capital perçu grâce à l'option prévoyance selon ses priorités du moment (solder son prêt, subvenir aux besoins de la famille, paiement des droits de succession...).

(1) Pour un célibataire de 36 ans, employé, non-fumeur, qui emprunte 200 000 € sur 18 ans au taux fixe de 3.50 %, couvert en garantie Décès, Perte totale et irréversible d'autonomie, Invalidité permanente totale, Incapacité temporaire totale de travail, Invalidité permanente partielle.
(2) Le montant maximum fixé à 2 500 € par mois et par assuré. La prise en charge ne pourra excéder 18 indemnités mensuelles en un ou plusieurs sinistres, les droits sont reconstitués 2 ans après la dernière prise en charge.
FAQ

Avec Sérénité ou Sérénité+, que se passe-t'il si je souffre un jour d'une sciatique ?

En cas de sciatique, ou pour toute affection discale et/ou vertébrale, vos mensualités sont prises en charge à 100 % par CARDIF, sans condition d'hospitalisation.
Sans cette option, votre prise en charge ne démarrera qu'en cas d'hospitalisation d'au moins 9 jours.

Si je souffre d'une dépression pendant la durée de mon prêt, qu'apportent les options Sérénité ou Sérénité+ ?

En cas d'affections psychiatriques, vos mensualités sont prises en charge à 100 % par CARDIF si vous êtes hospitalisé(e) pendant au moins 7 jours pour l'option Sérénité, et sans condition d'hospitalisation pour Sérénité+.
Sans cette option, votre prise en charge ne démarrera qu'en cas d'hospitalisation d'au moins 15 jours.

>> CONSULTEZ TOUTES LES FAQ
Communication à caractère publicitaire