Accueil > Assurance emprunteur > Coût d'une assurance de prêt : explications

Comprendre le coût d'une assurance emprunteur

Le coût de l'assurance de prêt est l'un des critères déterminant pour les futurs emprunteurs car il pèse naturellement sur le montant du projet immobilier. Il faut néanmoins être vigilant sur ce qu'il recouvre. En effet, un tarif réduit est souvent associé à des garanties moins protectrices. C'est pourquoi le contenu des garanties proposées à l'emprunteur est aussi un élément fondamental du contrat.

Coût ADE
    Le montant d'une cotisation d'assurance emprunteur tient compte du risque de décès, d'invalidité, d'incapacité et de perte d'emploi de l'emprunteur L'assureur prend ainsi en compte :
  • l'âge de l'emprunteur : plus on est jeune, moins le risque de maladie ou de décès est important,
  • son état de santé :maladie chronique, allergie, opérations et importants problèmes de santé antérieurs, traitement en cours,
  • son hygiène de vie : fumeur ou non-fumeur, pratique régulière de sports extrêmes
  • sa situation professionnelle : employé dans le secteur public ou privé, ancienneté, métier risqué ou pas
  • situation familiale : composition du foyer, personnes à charge
  • le montant et la durée du prêt

Plus les risques liés à la situation de l'emprunteur sont minimes, plus le tarif de son assurance emprunteur sera faible.

Le poids de l'assurance dans le coût du crédit

Les taux d'intérêt d'emprunt immobilier ces dernières années ont fortement baissé(1) ; le poids de l'assurance emprunteur constitue dès lors un élément déterminant dans le coût global du crédit. Voilà pourquoi faire jouer la concurrence peut faire sens. Cette mise en concurrence est possible grâce à la délégation d'assurance qui permet à l'emprunteur de choisir une autre assurance que celle proposée par l'organisme prêteur. En comparant précisément les différentes offres, l'emprunteur a la possibilité de réaliser des économies non négligeables pouvant atteindre jusqu'à la moitié du coût de l'assurance prévue au départ(2) !

Le calcul du coût de l'assurance emprunteur

Le coût de l'assurance emprunteur peut être présenté sous la forme d'un pourcentage du montant à assurer ou d'un cumul de cotisations sur toute la durée du contrat. Il existe 2 assiettes de calcul de la cotisation : soit sur le capital restant dû, soit sur le capital initial. Dans le premier cas, la cotisation varie dans le temps et suit la diminution du capital restant dû au fur et à mesure des remboursements, tandis que la seconde est fixe tout au long du contrat.

Le TAEA, pour comparer rapidement le coût de son assurance emprunteur

Pour faciliter la comparaison des coûts de différentes assurances emprunteur, la loi de séparation et de régulation des activités bancaires, de juillet 2013, a instauré un nouvel indicateur : le TAEA, c'est-à-dire le Taux Annuel Effectif de l'Assurance. Il permet d'évaluer le coût de l'assurance et accessoirement de mesurer le poids réel de l'assurance emprunteur dans le coût global du crédit.

Exemple : un crédit immobilier est proposé à un taux de 2,5%, avec un TAEA de 0,5%. Le poids de l'assurance dans le coût du crédit s'élève donc à 16.7% (0.5%/(2.5%+0.5%)=0.5%/3.0%)

Une fiche d'information pour comparer facilement les coûts

    La fiche standardisée d'information est obligatoire depuis le 1er octobre 2015 pour toute simulation d'assurance emprunteur demandée à un organisme de crédit, un comparateur d'assurance, à un courtier ou même directement à un assureur. Outre le contenu des garanties proposées, ce document fournit les indicateurs permettant de comparer le coût de l'assurance :
  • le coût en euros de chaque cotisation mensuelle d'assurance pendant toute la durée du crédit,
  • le coût total de l'assurance en euros rapporté à la durée du crédit,
  • le TAEA sur la totalité du crédit.

Pour aider l'emprunteur à maûtriser toutes ces notions et à choisir le meilleur contrat d'assurance emprunteur, un courtier ou un comparateur d'assurances peuvent être utiles.

Sources :
(1) Meilleur taux.com : analyse des taux immobiliers- mars 2016
(2) 60% d'économies réalisées avec Cardif Liberté Emprunteur dans le cas d'un emprunteur de 30 ans assuré à 100 % sur une formule Décès PTIA ITT IPT IPP empruntant 150 000 euros sur 20 ans comparé aux tarifs des contrats collectifs des banques suivantes : Société Générale, LCL, Crédit Agricole, BNP PARIBAS et Crédit du Nord.

En plus de protéger votre avenir, nous assurons votre liberté d'action.
Choisir Cardif c'est :

  • Être mieux connu donc mieux compris
  • Bénéficier d'une expertise déjà partagée par 90 millions de clients
  • Accéder à des offres et services inédits
  • Être certain de trouver le meilleur prix dans notre offre

Articles qui pourraient vous intéresser

Communication à caractère publicitaire